Coronavirus : à quoi ressembleront les journées des Français en isolement à Carry-le-Rouet ?

Plus de 200 Français sont arrivés à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Ils ont quitté Wuhan (Chine) en raison du risque de propagation du coronavirus. Depuis, ils doivent suivre certaines consignes.

FRANCE 3

Quelque 200 Français ont été rapatriés de Chine vendredi 31 janvier. Ils ont pris un vol pour Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). C'est dans un centre de près de Marseille qu'ils seront placés pendant 14 jours en isolement. Le journaliste Josselin Debraux fait le point sur les premières heures des expatriés dans la ville. "Pour les bénévoles de la Croix-Rouge, la consigne est claire : offrir à ces ressortissants français le quotidien le plus banal possible, le plus classique avec évidemment la possibilité de faire des promenades en bord de mer dans l'enceinte de l'établissement. Des activités ludiques seront organisées dès samedi 1er février pour les enfants. Ils sont une quinzaine sur le site et puis il y a la mise à disposition d'une salle de jeu avec un babyfoot".

Plusieurs consignes à suivre

Néanmoins, les expatriés doivent suivre plusieurs consignes de sécurité : "deux prises de température quotidiennes et l'obligation de porter un masque en permanence, l'obligation aussi d'utiliser une vaisselle jetable (...) pour éviter toute contamination", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Complexe saisonnier de Carry-le-Rouet, où vont être placés en quarantaine des Français rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020. 
Complexe saisonnier de Carry-le-Rouet, où vont être placés en quarantaine des Français rapatriés de Wuhan, le 31 janvier 2020.  (GERARD JULIEN / AFP)