Cet article date de plus d'un an.

Corée du Sud : des dispensaires "ultra-sécurisés" pour dépister le coronavirus

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Corée du sud : des dispensaires "ultra efficaces"
Article rédigé par
France Télévisions

Le patron de l'OMS ne cache pas son inquiétude face à la propagation exponentielle du virus alors que la moitié de l'humanité semble confinée. La Corée du sud est elle montrée en exemple. Extrait d'Envoyé Spécial.corée du sud

Des dispensaires d'un style nouveau sont apparus en pleine centre ville, en Corée du Sud. Avec une organisation poussée à son paroxysme. Des procédures ont été imaginées pour un dépistage ultra efficace. "D'abord, on entre le numéro de son portable, ensuite on est prévenu du temps d'attente. Ça peut prendre plusieurs heures, alors ce n'est pas la peine d'attendre devant, on revient après. Le patient est ensuite appelé dans une cabine de consultation comme une cabine téléphonique", explique le directeur de l'hôpital.

80 dépistages-jour

Avec ce système, 80 dépistages peuvent être réalisés chaque jour, c'est plus que dans un dispensaire classique. Les médecins sont à l'extérieur, ils communiquent grâce à un interphone. Le médecin répond aux questions. Un stéthoscope permet d'ausculter. Les deux cotés sont sécurisés afin que le virus ne passe pas. "C'est très sécurisés pour les soignants", ajoute-t-il. Ensuite, la cabine se vide et est désinfectée pendant que les autres cabines sont utilisées. Les espaces sont réduits mais il n'y a aucun risque de contagion. Un modèle copié dans tout le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.