Vidéo "On est sur une pente croissante de circulation du virus", même si "en volume ce n'est pas énorme", indique Olivier Véran

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le ministre de la Santé pointe sur franceinfo les "signes inquiétants'' de reprise épidémique dans certains endroits, qui ont amené le gouvernement à "durcir le positionnement par rapport au message sanitaire, en rendant obligatoire" le port du masque dans les lieux publics clos depuis lundi.

"On est sur une pente croissante de circulation du virus", même si "en volume ce n'est pas énorme", déclare lundi 20 juillet sur franceinfo le ministre de la Santé Olivier Véran. "À ce stade, nous ne sommes très loin" d'une deuxième vague épidémique de coronavirus Covid-19, "mais nous constatons une dynamique de circulation du virus qui nous inquiète", ajoute Olivier Véran.

>> Coronavirus : "Il y a une dynamique de circulation du virus qui nous inquiète", alerte Olivier Véran

Il pointe les "signes inquiétants de reprise épidémique dans certains endroits", qui ont amené le gouvernement à "durcir le positionnement par rapport au message sanitaire, en rendant obligatoire" le port du masque dans les lieux publics clos depuis lundi.

''Les Français sont usés de la crise''

"Il faut un message très clair" sur le port du masque, insiste Olivier Véran, qui dit faire "confiance à l’esprit de responsabilité des Français". Le ministre de la Santé dit toutefois constater "un relâchement", "parce les Français sont usés de la crise épidémique", à cause des vacances, mais aussi parce que "les gens ont envie de retrouver naturellement une forme d'habitudes sociales et d'habitudes de vie". Il appelle à la vigilance lors des "réunions de famille".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.