Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Covid-19 : les commerces ne pourront pas rouvrir "à ce stade" assure Marc Fesneau, le ministre chargé des Relations avec le Parlement

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Fermés depuis la mise en place du confinement, les commerces dits "non essentiels" veulent rouvrir au plus vite. La question doit être tranchée jeudi en conseil de Défense par le gouvernement, mais pour Marc Fesneau, il est encore trop tôt.

Les commerces dits "non-essentiels" ne pourront pas rouvrir "à ce stade", a affirmé Marc Fesneau, ministre délégué auprès du Premier ministre et chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, mercredi 11 novembre sur franceinfo. Depuis la mise en place du deuxième confinement, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, ces commerces ont dû baisser le rideau. Le Medef, la CPME et les fédérations professionnelles de commerçants demandent une réouverture à partir du vendredi 13 novembre.

"Je comprends tout à fait la détresse des commerçants qui sont concernés", a témoigné Marc Fesneau. "Ce ne sont pas forcément les commerces en tant que tels qui sont en cause. Ils ont pris beaucoup de précautions et de mesures sanitaires qu'il faut saluer. Mais à chaque fois qu'on se déplace, on multiplie les possibilités de contamination et on multiplie les possibilités d'expansion du virus."

On verra, quand on aura le sentiment que les mesures prennent leurs effets, si l'on peut relâcher un peu la pression sur les commerces.

Marc Fesneau

à franceinfo

"Je ne crois pas que le sujet soit uniquement l'affaire de ce qui se passe à l'intérieur des commerces, a complété Marc Fesneau. C'est d'éviter les interactions physiques. Et quand on va dans un commerce, on a des interactions physiques."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.