Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Coronavirus : "Nous sommes capables à l'échelle du pays de faire" 700 000 tests par semaine affirme Olivier Véran

Publié
Article rédigé par
Radio France

Pour les personnes arrivant en France, "des barnums de test" ont été mis en place "au sein même des aéroports" depuis "la semaine dernière", selon Olivier Véran, le ministre de la Santé, invité sur franceinfo lundi.

"Nous sommes capables à l'échelle du pays de faire" 700 000 tests par semaine, affirme lundi 20 juillet sur franceinfo le ministre de la Santé Olivier Véran. "Aujourd'hui, sur 100 personnes que nous testons, 99 n'ont pas le virus", précise-t-il, "cela veut dire qu'on teste très large".

>> DIRECT. Coronavirus : "Il y a une dynamique de circulation du virus qui nous inquiète", alerte Olivier Véran

Pour les personnes arrivant en France, "des barnums de test" ont été mis en place "au sein même des aéroports" depuis "la semaine dernière". "Ils sont gratuits, sans prescription, accessibles", souligne Olivier Véran, et "les capacités ne sont pas saturées". Selon lui, à l'aéroport parisien de Roissy, "on est capable de monter à 2 000 tests quotidiens". Impossible néanmoins de tester tous les passagers. "En provenance de pays en zone rouge, il y a plus de 20 000 personnes qui arrivent par jour", "on peut mobiliser 300 personnes et bloquer les gens 5 heures à la frontière", mais "on a à cœur d'avoir des solutions qui sont réalistes", explique le ministre de la Santé, qui assure que "le maximum" est fait "pour valider" des tests salivaires.

Quatre milliards de masques achetés

Le ministre de la Santé est également revenu sur les stocks de masques chirurgicaux. Il y a "plus de 400 millions de masques chirurgicaux en stock national" indique Olivier Véran, et "plus de 60 millions de masques FFP2". "Nous avons acheté plus de 4 milliards de masques. Et surtout, nous avons maintenant les masques grand public qui sont des masques lavables, réutilisables qui sont disponibles partout", souligne-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.