Revenu universel : "le travail, ce n’est pas que l’emploi", affirme Benoît Hamon

Invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 8 décembre, Benoît Hamon a évoqué les objectifs de déconfinement du gouvernement, ainsi que le revenu universel, idée défendue dans son dernier livre "Ce qu’il faut de courage".

FRANCE 2

À moins d’une semaine de la date butoir, l’objectif des 5 000 cas quotidiens fixé par le gouvernement au 15 décembre, semble encore loin. Dans ce cadre, les craintes d’une troisième vague se ravivent avec la perspective des fêtes d’année, synonymes de retrouvailles familiales. Des festivités que Benoît Hamon, invité des "4 Vérités" de France 2, mardi 8 décembre, va adapter au contexte. "J’ai décidé de ne pas me rendre auprès de mes parents pour les vacances de Noël, ce qui est douloureux pour nous et les enfants, mais je ne prendrai pas le risque", a affirmé l’ancien candidat à la présidentielle de 2017.

Interrogé sur la réponse à apporter à cette crise sanitaire sans précédent, Benoît Hamon a d’abord estimé que "si l’on joue le jeu de faire confiance aux Français, ce que n’a pas fait le gouvernement au début, on a une mobilisation plus naturelle de la population". "Dès lors que l’on commence à jouer avec les chiffres, ça crée de la défiance. La colère est là, je la vois, il faut y répondre par la justice et la transparence", a-t-il poursuivi.

Le revenu universel, solution à la crise ? 

Venu sur le plateau de France 2 pour présenter son nouveau livre Ce qu’il faut de courage, Benoît Hamon est revenu sur le revenu universel, qu’il défend dans ses pages, comme solution à la crise sanitaire qui a conduit à une plus grande paupérisation d’une partie de la population. "Avec le revenu universel, vous auriez déjà de quoi vivre décemment. L’idée, c’est que cette somme vienne compléter ce que l’on gagne. Le travail, ce n’est pas que l’emploi, vous travaillez chez vous ou en tant que consommateur", a-t-il expliqué.

Revenu universel : \"le travail, ce n’est pas que l’emploi\", affirme Benoît Hamon
Revenu universel : "le travail, ce n’est pas que l’emploi", affirme Benoît Hamon (FRANCE 2)