Restrictions sanitaires : un nouveau tour de vis pour combattre l’épidémie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : un nouveau tour de vis pour combattre l’épidémie
France 2
Article rédigé par
J.Nény, J.-B.Marteau, D.Brignand, N.Bernouin, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

Jean Castex l'a annoncé lors d’une conférence de presse le jeudi 4 mars : le Pas-de-Calais sera désormais confiné, au moins pour les trois prochains week-ends. Une décision assortie d’autres restrictions pour combattre l'épidémie de Covid-19.

Avec l’épidémie qui ne faiblit pas, un nouveau tour de vis était inévitable. Jeudi 4 mars, le Premier ministre Jean Castex l’a confirmé. Dès le samedi 6 mars, le département du Pas-de-Calais sera désormais confiné le week-end, au moins pour les trois prochaines semaines. Les centres commerciaux non alimentaires de plus de 5 000 mètres carrés seront également fermés. Jean Castex a aussi actualisé la liste des départements placés sous surveillance renforcée. La liste passe de 20 à 23 départements. Le port du masque y est obligatoire et les préfets pourront y interdire certaines zones très fréquentées.

Éviter de sortir des départements sous surveillance

Une autre annonce concerne ces 23 territoires. Les surfaces non alimentaires de plus de 10 000 mètres carrés devront fermer leurs portes. Même s’il n'évoque pas une interdiction formelle, le Premier ministre recommande aussi de ne pas sortir de ces 23 départements sous haute surveillance. Jean Castex n'a donc pour l'heure annoncé "que" de nouvelles restrictions. Mais il prévient : un nouveau confinement n’est pas impossible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.