Reconfinement : l'État déploie des aides supplémentaires pour les entreprises

Emmanuel Macron l'a redit mercredi 28 octobre : malgré le reconfinement, l'économie ne doit ni s'arrêter, ni s'effondrer. En conséquence, des aides sont déployées pour soutenir les entreprises face aux pertes.

France 2

Depuis le reconfinement annoncé mercredi 28 octobre, les clients des hôtels décommandent les uns après les autres. Avec un chiffre d'affaires en baisse de 75 % depuis mars, Anaïs Plégat peine à honorer ses charges, et, surtout, son loyer de 13 000 euros par mois. Jeudi 29 octobre, elle a décidé de fermer temporairement son établissement. Malgré sa fermeture, elle continuera à payer son loyer et compte désormais sur une nouvelle aide de l'état : si le propriétaire annule un à plusieurs mois de loyer entre octobre et décembre, il recevra un crédit d'impôt de 30 % sur la baisse octroyée.

Le fonds de solidarité levé jusqu'à 10 000 euros

Beaucoup de nouvelles mesures ont ainsi annoncées pour soutenir les entreprises face aux pertes générées par le reconfinement. En parallèle des loyers, davantage de délais sera octroyé pour rembourser les prêts garantis par l'État. Surtout, le fonds de solidarité est levé jusqu'à 10 000 euros pour une entreprise de moins de 50 salariés. "Cela va coûter 15 milliards d'euros par mois, là où on avait déjà mis 64 milliards", indique la journaliste France Télévisions Alexandra Bensaid, en direct du plateau du 20 Heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salariée en plein télétravail. 
Une salariée en plein télétravail.  (CLAIRE LEYS / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)