Covid-19 : pourrez-vous bénéficier du chômage partiel pour garder vos enfants pendant la fermeture des établissements scolaires ?

A l'issue d'une réunion au ministère du Travail, les employeurs ont été invités à accepter de décaler les congés de leurs salariés. Si ce n'est pas possible, ces derniers pourront être en activité partielle sous certaines conditions.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un garçon de 19 mois joue tout seul sur un canapé (illustration). (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Une bonne nouvelle pour les parents. Les employeurs sont invités à faciliter la prise de congés de leurs salariés sur les nouvelles dates de vacances scolaires, du 10 au 26 avril, lorsqu'ils avaient déjà prévu leurs congés à des dates ultérieures, a annoncé jeudi 1er avril le ministère du Travail, alors que la période de prévenance est habituellement d'un mois pour poser ses congés.

>> Covid-19 : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Cela veut dire que les parents de la zone B (initialement en vacances du 24 avril au 10 mai) pourront demander d'avancer leurs congés de 15 jours. Ceux de la zone C (initialement en vacances du 17 avril au 3 mai) pourront demander de les s'ils étaient prévus du 25 avril au 3 mai. Les parents de la zone A (du 10 au 26 avril) prendront eux leurs congés comme prévu.

De nombreuses conditions pour en bénéficier

Dans certains cas, la possibilité pour l'employeur d'imposer au salarié la prise de jours de congés ou de RTT, prévue par l'ordonnance du 16 décembre 2020, pourra également être utilisée. Par ailleurs, pour faciliter les modes de garde, les déplacements entre régions seront autorisés pour amener ou aller chercher un enfant ou plusieurs enfants chez un proche. Si le salarié ne peut pas décaler ses congés, qu'il ne dispose pas de mode de garde et qu'il est dans l'incapacité de télétravailler, alors il pourra être placé en activité partielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.