Livres : les libraires limitent la casse malgré le coronavirus

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
librairies CA
Article rédigé par
M. Rousselin - France 2
France Télévisions

Les ventes de livres n’ont reculé que de 3% en 2020 par rapport à 2019. Un chiffre d’affaires sauvé par l’afflux exceptionnel de clients lors des deux déconfinements en juin et en décembre. 

Avec près de 440 000 exemplaires vendus, le prix Goncourt a permis de booster les ventes de livres de la fin de l’année 2020. Les Français ont plébiscité les fictions (+4%) et les bandes dessinées (+14%). La mise en place du click & collect au début du deuxième confinement a aussi permis de maintenir les ventes de livres à flot malgré la fermeture des librairies en raison de la pandémie de coronavirus.

Les petites librairies ont moins souffert

Résultat : le chiffre d’affaires 2020 est en recul de 3,3% par rapport à 2019, loin des prévisions catastrophiques. L'afflux exceptionnel de clients pendant les déconfinements a également permis de limiter le casse. Au mois de juin, le chiffre d’affaires s’est envolé en moyenne de 32%, jusqu’à 35% en décembre, du jamais-vu dans la profession. Mais tous les libraires ne sont pas logés à la même enseigne. Une librairie sur cinq accuse une baisse supérieure à plus de 10% de son chiffre d’affaires. Les petites librairies s’en sortent mieux que les grandes avec en moyenne des ventes en hausse de 15%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.