"Je ne sais plus du tout où on en est" : les Parisiens partagés sur l'idée d'un reconfinement strict

Face à la flambée de l'épidémie de Covid-19, certaines voix s'élèvent pour demander des mesures strictes. C'est le cas de la mairie de Paris, qui souhaite trois semaines de confinement dans la capitale.

Article rédigé par
Farida Nouar - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La rue de Rivoli à Paris, lors du premier confinement, en mai 2020.  (RÉMI BRANCATO / FRANCE-INTER)

Faut-il un reconfinement strict, pour pouvoir mieux vivre après ? Pour certains Parisiens, l'idée n'est pas mauvaise et permettrait de remettre les compteurs à zéro face à l'épidémie de Covid-19. "Ces dernières semaines et ces derniers mois, c'était assez flou, regrette Yoann, un jeune passant. Les confinements partiels, les demi-mesures qui ont été prises..."

>> Covid-19 : suivez la situation en direct

Le premier adjoint à la mairie de Paris Emmanuel Grégoire a annoncé jeudi 25 février sur franceinfo avoir proposé au gouvernement un confinement strict de trois semaines, pour ensuite "avoir la perspective de tout rouvrir" à l'issue de cette période, y compris les bars, les restaurants et les lieux culturels. "Moi, j'ai 25 ans et je préfère qu'on fasse un confinement sec, total, complet et qu'on puisse repartir sur de bonnes bases et reprendre notre vie comme avant", explique Yoann. Le jeune homme explique qu'il rêve de retourner au cinéma et d'aller au bar avec des amis.

"On est complètement désorientés."

Caroline

à franceinfo

Pour d'autres, il est plus difficile de s'imaginer une nouvelle fois confinés, d'autant plus que différentes mesures sanitaires s'enchaînent depuis des mois. "Qu'est-ce que ça veut dire confiner maintenant ?, s'interroge Caroline. Parce qu'il y a tout un tas de sortes de confinements depuis le début. Je ne sais plus du tout où on en est, ce qui est efficace. Même dans la communauté scientifique, les gens ne sont pas d'accord. On est vraiment perdu et de toute façon, on n'a pas le choix."

Certains se résignent, d'autres s'inquiètent à l'idée d'être à nouveau enfermés seuls chez eux. "C'est trop, franchement on n'en peut plus", confie Thérèse, qui vit seule et craint de se retrouver plus isolée qu'elle ne l'est déjà. La mairie de Paris propose également "le recours au télétravail de façon obligatoire et des mesures ciblées sur les commerçants". Elle les fera remonter au gouvernement au début de la semaine prochaine.

Les Parisiens sont-ils favorables à un reconfinement ? Le reportage de Farida Nouar
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.