Gérald Darmanin demande aux préfets une verbalisation "stricte" des rassemblements de plus six personnes sur la voie publique

Cette consigne existait déjà depuis un décret adopté durant le second confinement, mais elle n'était pas systématiquement appliquée par les forces de l'ordre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gérald Darmanin, le 23 mars 2021, lors d'une visite officielle au Portugal. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Dans une note envoyée mardi aux préfets de métropole et d'Outre-Mer, que franceinfo a pu consulter mercredi 24 mars, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin demande que "les rassemblements sur la voie publique de plus de six personnes soient verbalisés de manière stricte sur tout le territoire" et pas seulement dans les 16 départements soumis aux nouvelles restrictions. Cette consigne existait déjà depuis un décret adopté durant le second confinement, mais elle n'était pas systématiquement appliquée par les forces de l'ordre.

>> Covid-19 : les restrictions renforcées pourraient être étendues à trois nouveaux départements

En annonçant cette interdiction de rassemblement de plus de 6 personnes, en dehors des manifestations autorisées, Gérald Darmanin veut notamment éviter les regroupements dans les parcs et jardins sans respect des gestes barrières, surtout avec le beau temps attendu le week-end prochain sur une bonne partie du territoire.

Les préfets ont pour consigne de déployer des patrouilles aux endroits-clés (parcs, jardins, quais). De plus, le ministère de l'Intérieur promet d'ici ce week-end des actions de communication dans la presse quotidienne régionale et sur les réseaux sociaux pour rappeler les Français à leur responsabilité malgré leur désir de sortir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.