Chine : des centaines de manifestants à Wuhan pour protester contre la politique du "zéro Covid"

La colère monte contre la draconienne politique de "zéro Covid" pratiquée par les autorités du pays depuis près de trois ans.

Des manifestants filment un rassemblement en la mémoire des victimes de l\'incendie d\'un immeuble à Urumqi, à Shanghai (Chine), le 27 novembre 2022. 
Des manifestants filment un rassemblement en la mémoire des victimes de l'incendie d'un immeuble à Urumqi, à Shanghai (Chine), le 27 novembre 2022.  (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Des centaines de personnes ont manifesté dimanche 27 novembre à Wuhan, dans le centre de la Chine, contre la draconienne politique de "zéro Covid" pratiquée par le gouvernement. Selon des vidéos diffusées en direct sur les réseaux sociaux et géolocalisées par l'AFP, une foule d'habitants en colère étaient rassemblés dans cette ville où avait été détecté le premier cas de Covid-19 en décembre 2019, et d'autres manifestations similaires ont éclaté dans plusieurs villes. Ce direct est désormais terminé.

A Shanghai, des "Xi Jinping, démission !" Une vidéo largement diffusée sur internet et que l'AFP a géolocalisée à Shanghai montre certains protestataires crier "Xi Jinping, démission !" et s'en prendre aussi au Parti communiste chinois. Il s'agit là d'une très rare démonstration d'hostilité contre le président et le régime dans la capitale économique du pays, soumise au début de l'année à un épuisant confinement de deux mois.

A Pékin, plusieurs centaines d'étudiants manifestent. Plusieurs centaines d'étudiants de la prestigieuse université Tsinghua à Pékin ont pris part de leur côté, dimanche, à une manifestation contre la politique de lutte contre le Covid-19. 

D'autres villes concernées. Des vidéos sur les réseaux sociaux ont par ailleurs montré une importante veillée à l'Institut des communications de Nankin, où les participants brandissaient également des feuilles de papier blanc, ainsi que de petits rassemblements à Xian, Wuhan et Canton, mais l'authenticité de ces images n'a pas pu être vérifiée par l'AFP.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CHINE

18h22 : Dans cet article, notre journaliste Quang Pham vous explique pourquoi les manifestations contre la politique du "zéro Covid" font trembler le régime de Xi Jinping.

Des manifestants chantent des slogans contre la politique "zéro Covid", à Shanghai, en Chine, le 27 novembre 2022. (HECTOR RETAMAL / AFP)(HECTOR RETAMAL / AFP)

18h00 : Il est 18 heures ! Faisons un point sur l'actualité :

Des centaines de personnes sont descendues dans les rues à Pékin, Shanghai, Wuhan et dans d'autres villes de Chine pour protester contre les confinements à outrance, une rare démonstration d'hostilité envers le régime du président Xi Jinping et sa politique de "zéro Covid" draconienne pratiquée depuis près de trois ans. Suivez notre direct.

Avec 72 809 personnes derrière les barreaux, le nombre de détenus en France s'établit à un niveau record en novembre, au-delà de celui enregistré juste avant le confinement mi-mars 2020. Soit une densité carcérale de 120%. Elle était de 115,4% il y a un an.


Le gouvernement italien a proclamé l'état d'urgence pour l'île d'Ischia, en face de Naples (sud), touchée hier par un grand glissement de terrain ayant fait un mort et une dizaine de disparus.

C'est une surprise de ce début de Coupe du monde de football : la Belgique, toujours aussi brouillonne dans le jeu, s'est fait punir (2-0) et doubler dans le groupe F par le Maroc qui s'est décomplexé dans le dernier quart d'heure et s'entrouvre le chemin de la qualification en 1/8 de finale.

17h13 : #Shanghai rues fermées renforts de #police #manifestations #Chine #Covid19 https://t.co/z0m9p71vI4

16h21 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

La colère monte en Chine contre la draconienne politique de "zéro Covid" pratiquée par le gouvernement depuis près de trois ans. Des protestations ont éclaté ce matin dans plusieurs villes du pays, dont Shanghai, où des manifestants ont appelé à la démission du président Xi Jinping. Suivez notre direct.

"Je le reconnais bien volontiers, je pense que nous sommes allés trop loin", a reconnu le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, interrogé dans "Dimanche en politique" sur France 3 sur le recours de l'Etat aux cabinets de conseil.

C'est une surprise de ce début de Coupe du monde de football. Le Maroc fait plier la Belgique, demi-finaliste de la dernière édition (2-0).

Le gouvernement italien a proclamé l'état d'urgence pour l'île d'Ischia, en face de Naples. Au lendemain d'un glissement de terrain qui a fait au moins deux morts et une dizaine de disparus, le ministre de la Protection civile a annoncé une première enveloppe d'urgence de deux millions d'euros.

15h39 : A #Shanghai ce soir on brandit des feuilles blanches. « pas besoin d’écrire quoique ce soit, tout le monde sait pourquoi on est là » ou comment se moquer de la #Censure en #Chine en #2022 #1984 référence #KGB #soviet #Manifestations #Covid19 #ZeroCovid https://t.co/ovhs5mPuZp

15h38 : #Chine les manifestations prennent de l’ampleur et se propagent #Pékin #Canton #Wuhan #Zhengzhou #Nankin #Shanghai ce soir contre les #restrictions #Confinements #tests #CodeQR #Censure. @francetvchine https://t.co/iy3oQg4qg7

15h38 : #Shanghai #tensions rue #wulumuqi. Beaucoup plus de jeunes qu’hier qui crient des slogans sur la liberté contre #zero #Covid19. Première fois qu’ils manifestent de leur vie « montrez au monde la #Chine uploadez ces vidéos moi je ne peux pas le faire! » Des arrestations. https://t.co/PT559Hpm2N

15h45 : Des arrestations ont eu lieu à Shanghai, où de nombreuses personnes sont descendues dans la rue pour protester contre les règles extrêmement strictes de la politique "zéro Covid" du gouvernement chinois. Le correspondant de France Télévisions en Chine partage sur Twitter l'appel d'un manifestant : "Montrez au monde la Chine, uploadez ces vidéos, moi je ne peux pas le faire !"

13h27 : The #Shanghai protestors have moved to an intersection closeby, chanting the now famous Beijing banner man slogan "We don't want PCR tests, want freedom" 1 month ago, I wouldn't have betted 10 Euro on the chance that people in 🇨🇳 would shout this out in the open today. https://t.co/bBjXewzXpd

14h05 : "On ne veut pas de tests PCR, on veut la liberté." Selon une correspondante à Pékin du média allemand Die Zeit, les manifestations contre la politique "zéro Covid" et ses restrictions strictes se poursuivent.

12h19 : C'est déjà l'heure de faire un point sur l'actualité à la mi-journée :

La colère monte en Chine contre la draconienne politique de "zéro Covid" pratiquée par le gouvernement depuis près de trois ans. Des protestations ont éclaté ce matin dans plusieurs villes du pays, dont Shanghai, où des manifestants ont appelé à la démission du président Xi Jinping. Suivez notre direct.

La France fait-elle partie des cinq pays qui fournissent le plus d'aide militaire à Kiev, comme l'affirme le ministre des Armées, Sébastien Lecornu ? En réalité, il est difficile d'évaluer son poids dans l'aide militaire internationale. Notre cellule Vrai ou Fake s'est penchée sur cette question.

• Les Français qui se chauffent au bois pourront bénéficier d'une aide d'Etat allant de 50 à 200 euros, sous conditions de revenus, qu'ils pourront demander à partir du 22 décembre, a annoncé le ministre des Comptes publics Gabriel Attal dans une interview au Parisien.

• Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire après la mort d'un adolescent de 14 ans, lors d'une rixe. Selon le parquet de Versailles, le drame a eu lieu à l'issue d'un combat de MMA, dans le gymnase de Coignières (Yvelines), rapporte France Bleu Paris.

12h07 : #arrestations à Shanghai https://t.co/sbEAS5UHi5

12h07 : Très grosse présence policière ce soir aux abords de la rue Wulumuqi à #Shanghai . #ShanghaiProtests #ZeroCovid. https://t.co/M0V0VFXr3q

12h07 : A Shanghai, la police intervient pour tenter de disperser les manifestants, rapportent sur Twitter les journalistes qui suivent la situation.

11h20 : J'habite en Chine depuis quatre ans et je confirme cette panique généralisée. Chaque jour, les codes verts sont obligatoires partout, même pour rentrer chez soi. Et à la fois les tests Covid sont de plus en plus rares dans les rues. Sans parler des quarantaines à rallonges dans différentes villes. Résultat global : de nombreuses personnes perdent leurs emplois. Le doute s'installe dans les esprits. Avec les retransmissions de la Coupe du monde de foot, les Chinois découvrent qu'ils sont les seuls au monde à ne pas avoir fait de progrès depuis trois ans de lutte contre le covid. Une exaspération qui à présent se traduit par des manifestations qui se répètent. Mais la censure est à l'œuvre et il est difficile pour les gens de savoir ce qu'il se passe. Russie ou Chine, les médias sont à l'identique. Merci de relayer! 🙏🏻

11h10 : Dans les commentaires, , qui vit en Chine depuis plusieurs années, nous fait part de son vécu face aux restrictions strictes imposées par Pékin. Son témoignage nous éclaire sur la colère qui anime aujourd'hui les Chinois, nombreux à manifester dans plusieurs villes du pays. Merci à lui !

11h06 : De plus en plus d’habitants de #Wuhan descendent dans la rue, selon une source locale https://t.co/mzVDf9ieGs

11h04 : #Wuhan #Chine où l'on manifeste (courageusement) aussi contre la politique #Zérocovid et les #Confinements à répétition. La #Chine au temps du #Covid19 https://t.co/bhyIesyIjS

11h06 : Des manifestations ont également éclaté à Wuhan, contre la politique "zéro Covid", rapportent le correspondant de France Télévisions à Pékin, Arnauld Miguet, ainsi que le journaliste Zhulin Zhang, de Courrier international.

11h01 : I’m heading home now. Just want to add how incredible this is. Never seen anything like this in the decade that I report on China. The anger seems too much to crack down on. Wonder what happens next.

11h00 : "Je veux souligner que ce qu'il se passe est incroyable. C'est la première fois que je vois ça depuis 10 ans que je couvre la Chine", a déclaré pour sa part une journaliste du média néerlandais Trouw, sur Twitter, hier soir.

10h56 : "A bas le Parti communiste ! " entendu cette nuit à #Shanghai " "Ces mots n'avaient jamais été prononcés en public en #Chine depuis 1989", confie un habitant ce dimanche, après une nuit de protestations par des centaines de jeunes. https://t.co/IHsrsvZPm4

10h56 : Cela s'est passé cette nuit à #Shangai. Fil (décousu) à dérouler . La colère gronde face aux mesures très strictes imposées par Pékin pour tenir sa stratégie #zeroCovid. #Chine https://t.co/QfDUoLW2QR

11h00 : La colère gronde face aux mesures très strictes imposées par Pékin dans le cadre de sa stratégie "zéro Covid". Le correspondant à Shanghai des Echos tweete des images ainsi que des témoignages recueillis dans ces manifestations inédites, dans un pays qui réprime sévèrement toute contestation.

09h59 : Or lives lost in a bus transporting people to quarantine facilities?”

09h59 : “Imagine who can accept not being allowed to leave the house for four months, with no food, no medicine for the chronically ill, and a woman in labor hemorrhaging in front of the hospital because she has no PCR test result?

10h53 : "Imaginez qui peut accepter de ne pas être autorisé à quitter son domicile pendant quatre mois, sans nourriture, sans médicament pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques, et une femme qui accouche et fait une hémorragie devant l'hôpital car elle n'a pas le résultat de son test PCR ? Ou des gens qui meurent dans un bus qui les emmène en quarantaine ?"

Sur Twitter, un correspondant de DW et du Guardian basé à Taïwan, donne la parole à des personnes qui manifestent à Shanghaï contre les restrictions du gouvernement et sa politique du "zéro Covid".

10h01 : Ils ont brandi des feuilles de papier blanc pour protester contre la censure. A Shanghai, des centaines de personnes ont manifesté dans l'après-midi contre la politique "zéro Covid" du gouvernement chinois, avant d'être dispersées par la police, a rapporté un témoin à l'AFP. Une autre manifestation avait déjà éclaté à l'aube, dans cette même ville.

09h18 : "Ce que je ressens, c'est que pour quelques heures, je suis libre, pour une fois, je peux dire ce que j’ai envie de dire". En l’entendant, son amie éclate en sanglots. "C’est la première fois que je vois ça en Chine", justifie-t-elle https://t.co/YTLqDNsNSn

09h17 : Manifestation de soutien à Urumqi à Shanghai, et contre la politique sanitaire. "Nous voulons la liberté, la démocratie la liberté d'expression de la presse" demandent les jeunes rassemblés (Je laisse les sinisants apprécier ce dernier slogan). Je n'ai jamais vu ça en Chine https://t.co/nTSxRre1NP

09h41 : Sur Twitter, le correspondant en Chine du Monde, de Radio France et RFI, donne la parole à de jeunes manifestants. Ils font part de leur émotion face à cette mobilisation inédite dans un pays où les manifestations sont réprimées.

09h13 : Plusieurs centaines d'étudiants de la prestigieuse Université Tsinghua, à Pékin, ont manifesté contre la politique gouvernementale de lutte contre le Covid-19. Cette protestation est intervenue à la suite d'un autre rassemblement, dans la nuit, sur un autre campus, à l'Université de Pékin, ainsi qu'à Shangai et dans d'autres villes du pays. Des protestataires à Shanghai, le 27 novembre 2022.  (AFPTV)(AFPTV)

10h41 : Voici notre premier point sur l'actualité :
La colère monte en Chine contre la draconienne politique de "zéro Covid" pratiquée par le gouvernement depuis près de trois ans. Des protestations ont éclaté ce matin dans plusieurs villes du pays, dont Shanghai, où des manifestants ont appelé à la démission du président Xi Jinping.

Trois immeubles, soit 17 habitants au total, ont été évacués dans la nuit, à Lille (Nord), en raison d'un risque d'effondrement, rapporte France Bleu Nord. Les évacuations se multiplient, deux semaines après l'effondrement d'immeubles qui a fait un mort rue Pierre-Mauroy.

• Vainqueur du Danemark (2-1), la France est le premier pays qualifié pour les huitièmes de finale. Kylian Mbappé s'est offert un doublé décisif (61e, 86e), crucial pour les Bleus. "Le premier objectif est atteint", s'est félicité Didier Deschamps. Lionel Messi a tracé le chemin de la victoire de l'Argentine face au Mexique (2-0). Les hommes de Lionel Scaloni devront s'imposer face à la Pologne pour s'éviter des comptes d'apothicaire.

Une femme a été retrouvée morte et une dizaine de personnes sont toujours portées disparues, après un glissement de terrain provoqué par de fortes pluies sur l'île italienne d'Ischia, au large de Naples.