DIRECT. Covid-19 : depuis 19 heures, toute la France métropolitaine est reconfinée pour les quatre prochaines semaines

Les règles jusque-là en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain. Elles vont durer au moins quatre semaines.

La Promenade des Anglais vide, le 19 mars 2021, à Nice (Alpes-Maritimes).
La Promenade des Anglais vide, le 19 mars 2021, à Nice (Alpes-Maritimes). (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS)
Ce qu'il faut savoir

Nous y sommes. Depuis 19 heures, samedi 3 avril, les règles en vigueur dans 19 départements sont cette fois "étendues à tout le territoire métropolitain", comme indiqué par Emmanuel Macron lors de son allocution aux Français. Cette nouvelle mesure nationale, qui a pour but de lutter contre l'épidémie de Covid-19, durera au moins quatre semaines, soit jusqu'au samedi 1er mai. "Chacun doit veiller à ne pas s'enfermer, mais à limiter les contacts", a expliqué le chef de l'Etat. Il ne s'agit toutefois pas d'un confinement aussi rigoureux qu'au mois de mars 2020. Suivez notre direct.

 Près de 7 000 forces de l'ordre en Ile-de-France. Pour faire respecter les restrictions sanitaires et notamment contrôler les déplacements dans la limite des 10 km, 6 600 policiers et gendarmes seront déployés pendant le week-end de Pâques en Ile-de-France.

Voici ce que vous avez le droit de faire (ou non) pendant le week-end de Pâques. Le troisième confinement entre en vigueur ce soir dans l'ensemble du pays. Mais le gouvernement a promis une certaine tolérance concernant les déplacements jusqu'à lundi soir.

1500 TGV et 220 Intercités mobilisés. Pour ce week-end de Pâques tous les TGV Inoui, Ouigo, Intercités, trains régionaux et internationaux prévus circuleront normalement jusqu’au lundi 5 avril inclus, a annoncé la SNCF.

 Trois nouveaux cas de thromboses après une vaccination AstraZeneca en France. Depuis le début de la vaccination, ce sont "douze cas, dont quatre décès au total" de ces thromboses rares qui sont survenus en France, indique vendredi 2 avril l'ANSM. Au Royaume-Uni, 30 cas ont été signalés, pour 7 mortels.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h04 : On ferme ! Non sans jeter un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Depuis 19 heures, l'ensemble du territoire métropolitain est reconfiné. Voici ce que vous pouvez faire (ou pas) pendant ce week-end pascal.

Sept hôpitaux militaires vont devenir des centres de vaccination permanents dès la semaine prochaine, annonce Florence Parly, la ministre des Armées.

Les deux organisateurs d'une fête géante à Lyon sur les quais de Saône, qui se sont rendus d'eux-mêmes à la police, seront jugés à la fin du mois.

Rebondissements en cascade dans la course au titre : Lille, tombeur du PSG au Parc des Princes (1-0) et Monaco, qui a écrasé Metz, font la bonne affaire du jour, pas Paris et Lyon, tenu en échec par Lens (1-1).

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

22h43 : "Le challenge, maintenant, c'est la vitesse de vaccination. C’est comme cela qu'on sortira de l’épidémie", affirme la ministre des Armées Florence Parly, interrogée sur le sujet par Le Parisien. Ces sept hôpitaux militaires devraient être capables à terme, d'administrer jusqu'à 50 000 doses par semaine

22h42 : Sept hôpitaux militaires français vont ouvrir des centres de vaccination permanents contre le Covid-19, à partir du 6 avril. Certains ont déjà accueilli des opérations de vaccination ponctuelles, mais cette fois, ils entrent donc de plain-pied dans l'opération. Plus de détails dans notre article.

22h36 : Pourtant, certains enseignants font partie des professions prioritaires qui peuvent déposer leurs enfants à l'école, si vous en avez la possibilité ? Bon courage à vous !

22h14 : Grosse pression ici aussi. Enseignante en collège + maman de 4 enfants, je travaille d'arrache pied depuis hier pour préparer tout ce qu'il tout ce qu'il faut afin que mes élèves aient le travail de la semaine dispo dès lundi soir. Mardi il faudra gérer l'école à la maison des grands + les 2 petits en essayant de répondre aux questions de mes élèves par mail... ça s'annonce costaud......... bon courage à tous

21h55 : Seuls 35% des Français font confiance au gouvernement pour "faire face efficacement au coronavirus", un chiffre en baisse de trois points par rapport à la fin février, selon une enquête de l'Ifop publiée sur le site du Journal du Dimanche. En revanche, leur confiance au gouvernement pour "mener à bien la campagne de vaccination" a connu une amélioration en un mois, gagnant 5 points à 42% sur la même période.

21h53 : @Julien Effectivement, ce n'est pas clair, mais dans les réponses aux questions sur Twitter, le compte du ministère estime qu'un entraînement de football est possible, avec une adaptation.

21h51 : Pierre, vous noterez que sur le tableau du site du ministère, il est écrit "à l'exclusion de toute pratique collective et de contact", ce qui exclut probablement le football

21h45 : @Sonathe C'est surtout que le problème aurait fait remonter un chiffre faux, car 400 000 tests n'auraient pu être comptabilisés, soit environ 30 000 positifs. Par le passé, souvenez-vous, Santé Publique France avait parfois publié des chiffres bizarres, quitte à en publier un second le lendemain avec un rattrapage élevé. C'est peut-être mieux de ne pas donner de chiffres.

21h44 : Bonsoir. Comment se fait-il que tous les 2 jours ou presque, des problèmes techniques "empêchent la remontée des données" pour comptabiliser les nouveaux cas covid en 24h??? Serait-ce parce que les chiffres sont trop élevés et font "buguer" le système??C'est un peu anxiogène...

21h32 : Bonsoir Pierre. Pas étonnant que vous soyez assailli de questions.. Il n'y a plus aucune cohérence dans les mesures prises..! On peut aller faire ses courses à l'autre bout du département mais pas faire plus de 10km pour emmener ses enfants au sport même si l'activité est maintenue..! On ne peut pas faire plus de 10km et en même temps on dit au gens vous pouvez traverser la France si vous voulez vous confiner ailleurs, on sera indulgent... Avec tout ça, pensez vous franchement que les repas de Pâques n'auront pas lieu ? Sachant qu'il suffit de dire à l'aller qu'on va se confiner chez ses parents, et au retour qu'on était chez les parents et qu'on rentre se confiner chez sois.. Il ne faut pas chercher pourquoi les français ne respectent plus les règles. On fait tout pour qu'elles soient transgressées et que l'on n'y comprenne plus rien !

21h32 : Dans les commentaires, @Jean déplore une certaine confusion dans les mesures prises. Notez que Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, avait eu du mal à expliquer que les galeries marchandes soient encore ouvertes alors que les musées devaient garder porte close, dans une interview au Parisien. "Il y a nécessairement, dans la gestion d'une telle épidémie, une part d'incohérence quand il faut limiter les interactions et les flux de personnes."

21h28 : Une équipe du 20 heures a testé l’autotest, qui sera en vente en pharmacie dans 10 jours, en présence d’un pharmacien. Une procédure délicate qui selon le pharmacien nécessitera plusieurs explications.



(FRANCE 2)

21h23 : @Jérôme Vous continuez à nous voir en prophète de l'apocalypse façon Philippulus dans L'Etoile mystérieuse, mais j'ai parlé de ces chiffres il y a une heure... Avant de critiquer, on peut vérifier.

21h22 : Et d'après Covid tracker la hausse a arrêté dans les 19 départements confinés depuis 2 semaines. Vous n'en parlez pas ? Toujours alarmistes ?

21h15 : Le nombre d'hospitalisations est toujours à la hausse, avec 28 886 patients traités pour le Covid-19, dont 1 730 nouvelles admissions en 24 heures. Le chiffre sur sept jours, qui permet de lisser les à-coups, est lui aussi en hausse, avec presque 13 500 admissions, dont 3 074 en réanimation.

21h14 : On compte ce soir 5 273 personnes (contre 5 254 hier) dans les services de réanimation, qui traitent les formes les plus graves de la maladie. Il y a eu 399 nouvelles admissions en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France.

21h14 : @Olive Il est possible de confier vos enfants à vos parents, et d'aller les chercher ensuite, c'est un motif prévu par l'attestation dérogatoire. En revanche, vous n'avez pas le droit de changer de lieu de confinement en cours de route, il faudra donc faire un aller-retour express.

21h10 : Bonsoir et merci pour votre patience face aux nombreuses questions! J’en ajoute une: sera-t-il possible d’aller chercher son enfant gardé par les grands parents à 500kms de chez soi? J’hésite de laisser mon enfant chez mes parents pour aller travailler au risque de ne pas le voir pendant 4 semaines. Merci pour votre réponse car je ne sais vraiment pas où chercher!

21h08 : @Touteperdue Voici ce que dit le nouveau texte mis en ligne sur le site du ministère des Sports : "Considérant que l’activité physique et sportive est indispensable pour notre jeunesse et soucieux d’apporter des solutions aux familles pour prendre en charge les enfants en plein air, de manière organisée, encadrée et sécurisée dans cette période marquée par les vacances scolaires, le gouvernement a autorisé la pratique en extérieur uniquement et dans le respect de la distanciation, qu’elle se déroule dans l’espace public ou dans les équipements sportifs de plein air. Toutefois, le couvre-feu (dans toute la France) et la limitation à 10 km autour du domicile devront être respectés."

21h07 : Bonjour et merci pour votre travail ! Maman de trois enfants qui font respectivement du foot, du basket et de la danse dans un petit village. Ces 3 associations n'ont pas l'air d'être sûres de l'arrêt de leur activité pendant ces 4 semaines... Pouvez-vous me dire ce qu'il en est ? Est-ce que s'il s'organisent pour des activités sans contact ils en ont le droit ? (sachant que je n'ai pas l'intention de les y mettre, c'est juste pour bien comprendre). Merci à vous et bon courage à tous !

21h06 : @Papa paumé Je ne pense pas que ça soit possible, car le gîte ne serait pas votre lieu de confinement. Il serait plus simple de convenir d'un arrangement pour rattraper ce temps de visite plus tard.

21h03 : Bonsoir FI, je désespère trouver une réponse (question posée 8752 fois ce jour). Je suis un papa divorcé habitant en Occitanie à la frontière espagnole (heureux homme...). Mes enfants vivent en Franche-Comté. Ai-je le droit de louer un gîte dans le Doubs pour exercer mon droit de visite lors de leurs vacances scolaires ? Merci pour votre énorme travail.

20h53 : Concernant l'organisation de Roland-Garros, prévu à partir du 17 mai, elle a expliqué que "reporter le tournoi" est actuellement une possibilité, discutée avec les organisateurs.

20h52 : Concernant les salles de sport, la ministre a parlé d'une potentielle réouverture "à la mi-mai, si la propagation du virus est limitée".

20h52 : "Les adultes, on les incite à pratiquer de manière individuelle, dans les piscines qui sont ouvertes ou dans des équipements sportifs s'ils y ont accès. Évidemment, pour les enfants qui, eux, ne peuvent pas pratiquer tout seul, on va continuer à autoriser l'encadrement des éducateurs qui connaissent le protocole à mettre en place."

Ce soir sur franceinfo, Roxana Maracineanu a précisé les nouvelles règles pour l'activité sportive.

20h31 : Une réorganisation de fou pour les 3 prochaines semaines pour une maman solo : des grands parents vaccinés qui ne veulent pas gérer l'école, une voisine miraculeuse qui accepte de dépanner 1 semaine, des collègues qui font tout pour faire que je puisse décaler mes vacances... 3 semaines de gagnées. Pas sûr que le mental tienne si les écoles restent fermées le 26 avril.

20h30 : Une pensée pour @Kapou qui a dû faire des pieds et des mains pour s'adapter au changement de calendrier des vacances et à l'école à distance annoncée mercredi par le président de la République.

20h24 : "Suite à un incident sur le flux des données, environ 400 000 résultats de tests (non dédoublonnés, résultats positifs ou négatifs) n’ont pas pu être intégrés dans la base SI-DEP de Santé publique France. Le nombre total de cas confirmés enregistrés du jour était donc sous-estimé, et n’est donc pas publié par Santé Publique France", écrit SPF sur son site.

20h19 : On n'a pas encore de chiffres des contaminations de Santé Publique France, qui indique que les chiffres sont "en cours de consolidation".

20h10 : France 3 a suivi une famille où les parents ont confié leurs enfants aux grands parents pendant ce troisième confinement. Selon le papy, Patrick Terlain, les enfants ne sont pas là en vacances : ""On ne regarde pas la télé, on ne fait rien d’autre, on fait les devoirs. Après, l’après-midi, c’est autre chose, mais au moins tous les matins. (…) Je deviens professeur."



(FRANCE 3)

20h06 : Bonsoir Pierre, nous avons respecté toutes les règles depuis 1an, notre fils aura fêté 2 anniversaires en confinement sans famille et sans copains, nous avons fait noël juste tous les 3. Mais là l’organisation ne suit plus, cette semaine nous avons pu poser des congés pour lui faire l’école à la maison et le garder mais pour les 2 semaines suivantes nous l’emmènerons chez ses grands-parents à la campagne. 2 AR pour garde d’enfants en passant une nuit sur place parce que la route est longue. On fera attention mais on a pas le choix.

20h06 : Dans les commentaires, @Maman nous fait part d'une certitude à l'approche de ce troisième confinement.

20h02 : 20 heures ! L'heure de faire le point sur les principaux titres de l'actualité de ce samedi soir.

• Depuis une heure, l'ensemble du territoire métropolitain est reconfiné. Voici ce que vous pouvez faire (ou pas) pendant ce week-end pascal.

Les deux organisateurs d'une fête géante à Lyon sur les quais de Saône, qui se sont rendus d'eux-mêmes à la police, seront jugés à la fin du mois.

Le vaccin AstraZeneca continue de susciter l'inquiétude après l'annonce de plusieurs cas de thromboses : on vous décrit précisément ici ce que l'on sait de cet effet secondaire rare, mais assez sérieux.

Lille prend la tête de la Ligue 1 en dominant un PSG fantômatique au Parc des Princes (1-0). Lyon a l'opportunité de se replacer dans la course au titre à Lens (coup d'envoi 21 heures), alors que Monaco a pulvérisé Metz (4-0) en début d'après-midi.

19h51 : Si vous cherchez une bonne nouvelle, on la trouve dans la courbe du nombre de cas des départements confinés depuis mi-mars qui baisse, selon les courbes publiées par le site Covid Tracker.

19h48 : Je n'arrête pas de dire à ma fille - qui est très angoissée à l'idée de faire l'école à la maison (elle est en 6ème) - que ce n'est pas un confinement. Alors évidemment il n'est pas question de s'inviter les uns chez les autres ou d'inviter 12 copines d'école mais la VRAIE ENORME différence avec l'an dernier c'est qu'on peut sortir dans cette fameuse limite de 10 km ! Ca change tout !

19h48 : Dans les commentaires, voit le verre à moitié plein quant à ce nouveau confinement.

19h47 : Un coup dur pour Franck Fuzeau, inventeur des pochettes mojito - qui se conservent un mois au frigo- qui faisaient fureur à Orléans. "Le but, c'est de pouvoir les savourer chez soi, pas sur la voie publique", détaille le cafetier sur France Bleu Orléans. "Mais avec ce nouveau décret, je ne peux plus les vendre directement, puisque je ne propose pas de repas."

19h45 : "Je crains malheureusement qu'à la sortie de ce troisième confinement, beaucoup de chefs d'entreprise soient désespérés, et risquent de baisser le rideau définitivement. La vente à emporter, c'était une bouée de sauvetage avant de sombrer, cela aidait certains établissements à rester en vie. Aujourd'hui, la profession est vraiment à genoux."

Invité de franceinfo, Marcel Bénézet ne cachait pas son abattement. "Nous ne demandons qu'une chose : travailler. Heureusement que le gouvernement était là pour nous mettre sous perfusion."

19h37 : Ce nouveau confinement fait craindre le pire aux habitants des quartiers populaires, comme au Clos Taureau à Nantes, où France 3 Pays-de-la-Loire s'est rendue. "Moi j'ai encore le trauma de l'année dernière. les gens ne vont pas tenir. Ça va être beaucoup plus dur de rester chez soi. Je ne sais même pas s'il y aura des activités pour les enfants du quartier pendant les vacances, ou s'ils vont devoir rester enfermés entre quatre murs", redoute Anne, une habitante.

19h32 : @Claire La liste des personnels prioritaires a été publiée sur divers sites officiels (celui de la ville de Paris par exemple), et au dernier pointage, les enfants de magistrats n'y figurent pas.

19h31 : Hier dans un flash info vers 17h15 vous annonciez que les enfants de magistrats pouvaient être accueillis à l'école la semaine prochaine au même titre que ceux des personnels de santé, des personnels pénitentiaires et enseignants. Je ne trouve aucune confirmation sur les sites officiels. Pourriez vous me communiquer votre source ?

19h29 : Les cloches de Pâques se sont aussi les Finistériens qui se retrouvent confinés avec un taux d'incidence inférieur à 100 (89) et qui se plient aux contraintes. Je télétravaille depuis 6mois et je n'ai pas vu mes amis depuis plus d'un an. Ici on trouve les mesures nous concernant incompréhensibles et injustes. Pour rappel, à combien était le taux d'incidence à Nice ou à Paris quand on a pris les mesures de freinage les concernant ? Alors, oui, je vais finir par devenir égoïste et ne plus respecter !

19h29 : Dans les commentaires, @Soazic, une lectrice finistérienne, trouve injuste d'être confinée alors que son département est un bon élève en terme de taux d'incidence.

19h28 : @Aurélie Attention, un piège se cache dans le fatras de mesures annoncées mercredi : si les écoles primaires rouvrent bien (en théorie) le 26 avril, le reste des mesures de confinement est prévu pour quatre semaines (attestation, fermeture des commerces non-essentiels, interdiction des déplacements interrégionaux etc...), jusqu'à début mai.

19h27 : Je ne comprends pas pourquoi vous parlez de 4 semaines. Jusqu’au 26 avril, ça fait 3 semaines...

19h26 : @Cantalou Je vois ce point dans l'attestation qui m'a l'air de correspondre à votre situation : "Déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’une résidence principale, ne pouvant être différés." Attention, il est bien précisé résidence principale, cela ne marche pas pour une résidence secondaire, une garçonnière, une yourte au milieu des bois ou que sais-je encore :-)

19h24 : Bonjour FI, et merci de votre patience face à toutes ces questions. Peut-on se rendre dans un département voisin, à plus de 10km de son domicile, pour effectuer une visite immobilière d'un bien qu'on envisage d'acheter ? Que cocher sur l'attestation ?