Déconfinement : en Angleterre, les pubs peuvent rouvrir mais à condition de servir un "repas complet"

Le pays entame son processus de déconfinement ce mercredi. Les restaurants et commerces rouvrent sur quasiment tout le territoire. Les pubs restent fermés sauf s'ils servent un "repas complet", expression dont la définition fait débat.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le serveur d'un pub de Leigh, ville du Grand Manchester, au nord ouest de l'Angleterre, le 22 octobre 2020. (OLI SCARFF / AFP)

Qu’est-ce qu’un "repas complet" ? C’est LA question qui agite l’Angleterre mercredi 2 décembre alors que le pays sort de quatre semaines de confinement. Les commerces et les restaurants peuvent rouvrir dans une bonne partie du pays mais pas les pubs, sauf s’ils servent un "repas complet", pas seulement des boissons. La définition de cette expression fait débat. 

Le scotch egg, cet œuf mollet entouré de chair à saucisse, recouvert de panure puis frit, met typiquement britannique, est considéré par les autorités comme un repas complet. Les pubs qui le servent peuvent donc rouvrir ce mercredi. Le gouvernement a fini par trancher au grand dam de Liza, habitante de Londres, qui aurait préféré que les pubs restent fermés : "Non, un scotch egg, ce n’est pas un repas. On doit servir un plat, un vrai. Peu importe s’il y a une entrée et un dessert mais un plat principal."

"Les pubs, ça nous aide au quotidien"


Le paquet de chips ne suffira pas pour servir des pintes aux clients. Jeffrey le déplore. Il serait bien retourné dans son pub de quartier. Pas seulement pour la bière. "Confucius a dit : un problème partagé est un problème à moitié résolu. On se parle dans les pubs, ça nous aide au quotidien. C’est aussi un endroit où on lâche du lest", défend le Londonien.

Des entreprises souffrent également des conditions du déconfinement. L’association de la bière britannique et des pubs parle d’une gifle du gouvernement, d’une décision scandaleuse. Aujourd’hui en Angleterre, on pourra boire une pinte dans un théâtre, au bord d’un terrain de foot ou dans un cinéma sans manger quoi que ce soit. L’État prévoit une prime de Noël exceptionnelle pour aider les pubs, qui s’élèvera à un peu plus de 1 100 euros.

Déconfinement sous conditions au Royaume-Uni : reportage de Richard Place
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.