Covid-19 : les Français contrôlés à leur retour de vacances en Suisse

Plusieurs opérations de contrôle ont été menées dans le weekend du 2 janvier au niveau de la frontière avec la Suisse. Objectif : repérer les Français partis skier chez nos voisins. 

France 3

Dimanche 3 janvier, à La Ferrière-sous-Jougne (Doubs), entre la Suisse et la France, la file de voitures est ininterrompue ; une scène plutôt classique en période de retour de vacances. Ce qui l'est moins, c'est le comité d'accueil : des gendarmes, des policiers et des douaniers chargés de pister le retour des skieurs. En effet, les amateurs de sport d'hiver doivent impérativement présenter un test PCR de moins de 72 heures pour espérer rentrer en France, faute de quoi ils se voient signifier un arrêt d'isolement sanitaire, qui les assigne à domicile pour une semaine.  

Une vingtaine d'arrêtés d'isolement 

En revanche, il n'y a pas de consignes pour les Suisses, qui sont nombreux à passer la frontière. "Je ne suis pas épidémiologiste, mais, en tout cas, aller faire ses courses pour une demi-journée dans des conditions qui sont cadrées sur le plan réglementaire, c'est évidemment moins risqué que de retourner travailler avec des gens pour les infecter, avec la circulation virale que l'on connaît dans le département et en France en général", estime Jean Richert, le directeur de cabinet du préfet du Doubs. En deux heures, la préfecture a signé une vingtaine d'arrêtés d'isolement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un contrôle des déplacements effectué par la gendarmerie à Muret, le 11 avril 2020.
Un contrôle des déplacements effectué par la gendarmerie à Muret, le 11 avril 2020. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)