Covid-19 : le taux d'incidence grimpe dans le Pas-de-Calais, malgré les restrictions sanitaires

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le taux d'incidence grimpe dans le Pas-de-Calais, malgré les restrictions sanitaires
France 2
Article rédigé par
C.Colnet, M.Mouamma, E.Delbecque - France 2
France Télévisions

Les contaminations au Covid-19 ne baissent pas ou très peu dans les départements déjà sous confinement partiel comme le Pas-de-Calais, où les services de réanimation sont toujours débordés.

Le service de réanimation de l'hôpital de Lens (Pas-de-Calais) n'a pas désempli depuis six mois. 18 lits sont tous occupés par des patients atteints du Covid-19. Entre quatre et sept soignants arrivent dans l'hôpital chaque jour. Selon les soignants, les mesures de restriction n'ont pas encore produit d'effets. Un patient de 70 ans est arrivé il y a une semaine. Il dit avoir été contaminé dans son entourage proche. "Je n'arrivais plus à respirer, j'avais chaud, j'avais froid...", raconte-t-il.

Un taux d'incidence de 547

Comme un malade sur deux pris en charge à l'hôpital de Lens, le patient est atteint du variant anglais du Covid-19, qui circule plus activement encore, malgré le confinement. Il touche les patients plus durement, selon un médecin. "On a quand même l'impression que maintenant, les patients atteints du Covid font des formes un peu plus sévères. Ce sont des patients un petit peu plus jeunes aussi, et des patients qui ont très peu de comorbidités, ce qui était rare il y a quelques mois", explique le docteur Brice Etienne. Le taux d'incidence du Pas-de-Calais continue de grimper : 547 cas pour 100 000 habitants, contre 507 il y a dix jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.