Covid-19 : des médecins et des maires plaident pour un reconfinement de quelques semaines après Noël

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l'hypothèse d'un reconfinement après Noël est soulevée
France 2
Article rédigé par
A. Jolly, N. Ramaherison, F. Badaire, M. Marini, France 3 Champagne Ardennes - France 2
France Télévisions

Les maires de Nancy et Reims, situées dans des zones particulièrement touchées, ont notamment plaidé pour cette option.

Une fois les fêtes de fin d’années passées, les Français vont-ils devoir subir un troisième confinement ? Des voix s'élèvent pour défendre un rétablissement de l'interdiction de se déplacer une fois Noël passé, mais pour quelques semaines seulement.

Le professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine), estime par exemple qu'il "faut quelque chose de drastique, court, qui se terminerait autour du 20 janvier, et qui permettrait de ramener le nombre de contaminations quotidiennes proche de 1 000 par jour".   

Le maire LR de Reims (Marne), Arnaud Robinet, appelle lui aussi à un reconfinement à partir du 26 décembre. Son homologue de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le socialiste Mathieu Klein, défend aussi cette idée, mais plaide pour un début le 28 décembre.

Ce nouveau tour de vis ne ferait pas pour autant l'unanimité. Mircea Sofonea, épidémiologiste à l'Université de Montpellier (Hérault), explique qu'il risquerait d'être mal accepté et donc mal respecté. "Il faudrait le prolonger parce qu'on n'aurait pas été assez efficace, et là on aurait tout faux", estime-t-il. Il plaide, lui, pour un reconfinement ciblé limité aux zones les plus touchées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.