Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : Bruno Le Maire promet une "aide directe" de 500 euros aux commerçants qui souhaitent se lancer en ligne

Cette aide devrait être disponible à partir du mois de janvier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un disquaire ouvert durant le confinement après avoir mis en place un dispositif de "Click and collect", le 7 novembre 2020 à Paris. (SANDRINE MARTY / HANS LUCAS / AFP)

La fermeture des commerces, dans le cadre du reconfinement décidé pour lutter contre la pandémie de Covid-19, a été un "crève-coeur", mais "c'est la condition pour que nous puissions redémarrer sur les meilleures bases possibles", a assuré Bruno Le Maire, lundi 9 novembre. Invité de BFMTV, le ministre de l'Economie a promis aux commerçants une "aide directe" de 500 euros dès janvier 2021 "aux commerçants qui souhaitent se digitaliser [numériser leur activité] eux-mêmes".

Le minsitre s'est en outre prononcé pour un assouplissement des horaires d'ouverture des commerces, notamment le dimanche, pour leur permettre de "rattraper au maximum le chiffre d'affaires perdu" une fois le confinement levé.

Impossible d'interdire le Black Friday

Il a également invité les bailleurs à renoncer à leurs loyers de novembre pour les commerces, dont il a dit espérer la réouverture avant Noël.

Bruno Le Maire a en outre dit ne pas avoir la possibilité d'interdire les promotions en ligne du Black Friday, comme l'ont suggéré certains commerçants. "Moi, j'invite les commerçants et les distributeurs à discuter entre eux pour voir quelles solutions ils veulent apporter, s'il faut le décaler, l'étaler". "Nous ne lâcherons rien sur la taxation des géants du numérique", a-t-il promis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.