Couvre-feu à Paris : la communication floue du gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Couvre-feu à Paris : la communication floue du gouvernement
France 2
Article rédigé par
H. Capelli, J. Assouly, T. Curtet, T. Cuny, M. Dana, S. Giaume, A. Belderain, P. Crapoulet, E. Marot, F. Dumont - France 2
France Télévisions

Mardi 3 novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé la mise en place d'un nouveau couvre-feu en Île-de-France, en plus du confinement. Matignon l'a recadré, même si la mesure est envisagée. 

Les rues trop fréquentées de Paris à la nuit tombée sont dans le viseur du gouvernement. Mardi 3 novembre matin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé : "Nous allons réinstaurer un couvre-feu sur Paris, peut-être l'Île-de-France, c'est le ministre de l'Intérieur qui le précisera dans la journée." Mais quelques minutes plus tard, Matignon temporise et déclare que la "décision n'est absolument pas arrêtée à ce stade".

Un couvre-feu possible en Île-de-France

Un couvre-feu a pourtant bien été évoqué lundi 2 novembre au soir à Matignon, lors d'une réunion de coordination avec plusieurs ministres, sans qu'aucune mesure ne soit actée. Dans l'opposition, on dénonce un cafouillage. Pourtant, pour la mairie de Paris, il faut un durcissement des restrictions, visant notamment la vente à emporter. Un nouveau conseil de défense se tiendra mercredi 4 novembre à l'Élysée. Un couvre-feu en Île-de-France pourrait être instauré dans les tout prochains jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.