Coronavirus : quels critères pourraient entraîner un reconfinement ?

Cette obligation du port du masque intervient alors que des signes de reprise de l'épidémie sont observés presque partout en France, comme dans le Finistère et en Mayenne. On peut se demander si un reconfinement aura lieu. 

FRANCE 2

Cela fait trois semaines que les campagnes de dépistage s'intensifient en Mayenne. Une course contre la montre puisque le virus circule ici plus qu'ailleurs. Avec une moyenne cette semaine de 52,7 nouveaux cas pour 100 000 habitants, le département dépasse le seuil d'alerte fixé par les autorités sanitaires. Les Mayennais s'inquiètent donc de se voir reconfinés. "Maintenant qu'on est en été, si on pouvait plus sortir ni rien, ce serait un peu embêtant", déplore un habitant.

"Il n'y a pas lieu de mettre en place des mesures supplémentaires"

En visite à l'hôpital de Laval, en Mayenne, le ministre de la Santé s'est voulu rassurant. Les services d'urgence et de réanimation sont loin d'être saturés, mais il regarde de très près les résultats des campagnes de dépistage. "3% de tests positifs, ce n'est pas la frontière des 10% que nous avons fixé comme étant un seuil critique et donc à date, il n'y a pas lieu de mettre en place des mesures supplémentaires que celles qui ont été appliquées", assure Olivier Véran. Mais en cas d'aggravation, les autorités ont prévu un scénario plus strict. La circulation des individus pourrait être restreinte, les rassemblements d'individus interdits et les bars et restaurants à nouveau fermés.

Le JT
Les autres sujets du JT
La place de la Concorde, à Paris, le 5 mai 2020, pendant le confinement.
La place de la Concorde, à Paris, le 5 mai 2020, pendant le confinement. (SEVERINE CARREAU / HANS LUCAS / AFP)