Coronavirus : les effets du confinement attendus dans les "prochains jours"

Olivier Véran souhaite la levée du confinement avant Noël, mais ne fait pas de pronostic. La prudence est de mise. Les hôpitaux sont sous pression. Le ministre de la Santé a évoqué "une forme de ralentissement".

Franceinfo

Dimanche 8 Novembre, partout en France, l’épidémie de Covid-19 continue de progresser, notamment à Grasse (Alpes-Maritimes). La deuxième vague a déjà fait 9 000 morts et plus de 4 400 personnes sont en réanimation. Si le reconfinement produit un effet positif, "nous le saurons dans les tout prochains jours", a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

État d'urgence jusqu'à la mi-février 

Aucun tour de vis supplémentaire n’est prévu par le gouvernement pour le moment. "On ne veut pas d’un Noël en visio. Si on prend des mesures difficiles aujourd’hui, c’est pour pouvoir fêter Noël avec ses proches",  a déclaré dimanche Gabriel Attal, son porte-parole. Samedi, le Parlement a adopté le projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Castex, samedi 7 novembre 2020 au CHU de Saint-Etienne (Loire).
Jean Castex, samedi 7 novembre 2020 au CHU de Saint-Etienne (Loire). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)