Confinement : le fonds de solidarité concerne de plus en plus d'entreprises

Le gouvernement vient de débloquer 1,6 milliard d'euros pour les restaurants, bars et salles de sport. Jusqu'ici, ces établissements pouvaient compter sur le fonds de solidarité. 

France 2

Sur le plateau du 20 Heures, mercredi 25 novembre, le journaliste Jean-Paul Chapel fait le point sur le fonds de solidarité destiné aux entreprises en difficulté. "Il répond à la demande d'entreprises de plus en plus nombreuses. À ce jour, on en compte 1,8 million. Elles ont touché une aide qui atteint au total 7,2 milliards d'euros. C'est trois fois plus que ce qui était prévu initialement quand a été créé ce dispositif en mars. À l'époque, l'aide était plafonnée à 1 500 euros par mois et réservée aux entreprises de moins de dix salariés", explique le journaliste de France Télévisions.

3/4 des entreprises aidées n'ont pas de salarié

"Conformément à l'objectif initial, ce sont surtout de très petites entreprises, le plus souvent des indépendants, artisans et commerçants. 76 % ont zéro salarié, 15 % n'ont qu'un ou deux salariés, et 9 % ont trois salariés ou plus. Des entreprises qui se concentrent dans trois secteurs d'activité : hébergement et restauration, commerce, transport", conclut Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Confinement : le fonds de solidarité concerne de plus en plus d\'entreprises
Confinement : le fonds de solidarité concerne de plus en plus d'entreprises (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)