Confinement : un décor de cinéma abandonné dans les rues de Montmartre

Avec le confinement, la plupart des rues sont vides. Dans deux rues du quartier de Montmartre à Paris, les habitants ont l'impression de vivre comme dans les années 1940. Le décor d'un film a du être abandonné précipitamment.

FRANCE 3

Depuis un mois, ce sont les deux rues les plus photographiées de Montmartre, et peut-être même de Paris. Une miroiterie, un cordonnier, un apothicaire, des boutiques toutes hors d'âge. L'endroit semble téléporter les passants 80 ans en arrière, en pleine occupation allemande. "C'est surréaliste et en même temps, Montmartre est éternel, il n'y a pas d'époque", explique un passant.

Le tournage du film interrompu

"Cela me fait penser à un Paris disparu, un Paris populaire avec des photos qu'on retrouve dans les livres d'histoire", précise un autre passant. À quelques mètres de l'épicerie d'Amélie Poulain, il s'agit en fait d'un décor de cinéma, laissé en plan depuis le début du confinement lié à l'épidémie de Covid-19. Lors de la deuxième semaine de mars, 80 techniciens et 120 figurants étaient présents sur le tournage du film Adieu Monsieur Haffmann, qui raconte l'histoire d'un bijoutier juif contraint de se cacher durant la guerre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Confinement : un décor de cinéma abandonné dans les rues de Montmartre
Confinement : un décor de cinéma abandonné dans les rues de Montmartre (FRANCE 3)