Confinement : Toyota rouvre partiellement son site d’Onnaing dans le Nord

C’est un premier pas vers la reprise dans l’industrie automobile, totalement paralysée depuis cinq semaines. Mardi 21 avril, l’usine Toyota d’Onnaing, dans le Nord, a rouvert ses portes pour préparer la reprise en mettant en place des mesures sanitaires.  

France 2

Sur le site de Toyota d’Onnaing, dans le Nord, ce n’est pas l’affluence des jours normaux, mardi 21 avril. Après un mois d’arrêt, ses salariés retrouvent le chemin du travail, non sans émotion. "Nos familles sont toujours confinées, elles sont dans la détresse. C’est très difficile, mais on est content parce qu’on se dit que ça reprend un peu", raconte, émue, une employée. "C’est plutôt positif parce qu’au moins, ça permet de reprendre une activité, et de relancer l’activité économique", abonde une autre.

Une reprise partielle

250 des 4 500 salariés seulement reprennent le travail. Mais, avant d’entrer, il faut respecter de nouvelles consignes sanitaires. À l’intérieur de l’usine, toutes les chaînes sont encore à l’arrêt. Une seule ligne sera remise en service jeudi 23 avril, mais là aussi avec des aménagements particuliers pour protéger les opérateurs qui travaillent à moins d’un mètre l’un de autre.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Arrêtée à la mi-mars, la production de l\'usine Toyota d\'Onnaing (nord), où travaillent 4 500 salariés, va reprendre le 21 avril.
Arrêtée à la mi-mars, la production de l'usine Toyota d'Onnaing (nord), où travaillent 4 500 salariés, va reprendre le 21 avril. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)