Confinement : la solidarité s’organise

Dans ces moments difficiles de confinement, heureusement, la solidarité s’exprime. Des voisins viennent en aide aux personnes âgées et à ceux qui ne peuvent pas faire leurs courses.

France 2

Confinés, mais soudés face au coronavirus. Cet après-midi, petites courses pour Fabien Cochelin, mais dans son Caddie, rien pour lui, uniquement pour son voisin, mis en quarantaine. Son voisin, Stéphano Tomasso, a été placé en quarantaine par son médecin, après un voyage de 15 jours en Italie. « Éviter le contact, c’est mieux, et du coup, c’est super que les gens me fassent ça », se réjouit-il.

« La solidarité, c’est extrêmement simple »

Solidarité sur le palier et à l’échelle du quartier. Le créateur de la « fête des voisins » a prévu tracts et affichettes pour permettre aux Français de s’entraider. « La solidarité, c’est extrêmement simple. Ce sont des petits au quotidien : aller faire des courses pour une mamie âgée, promener son chien parce qu’elle ne peut pas sortir… », explique Atanase Périfan, président de Voisins solidaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau d\'affichage municipal à Nice, le 16 mars 2020, demandant aux habitants de limiter leurs déplacements à cause de l\'épidémie de coronavirus.
Un panneau d'affichage municipal à Nice, le 16 mars 2020, demandant aux habitants de limiter leurs déplacements à cause de l'épidémie de coronavirus. (VALERY HACHE / AFP)