Cluster à Bordeaux : "Il n'y a pas de sur-incidence du virus dans le quartier Bacalan", rassure l'ARS

Le taux de positivité des 900 tests récents est de 2,4% précise le docteur Daviller, conseiller médical à l'ARS. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des soignants dans un centre de dépistage dans le quartier Bacalan à Bordeaux, le 23 mai 2021.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Dans le quartier Bacalan, à Bordeaux, "il n'y a pas de sur-incidence du virus", rassure lundi 24 mai sur franceinfo le docteur Benjamin Daviller, conseiller médical à l'ARS Nouvelle-Aquitaine, alors qu'une mutation du variant anglais a été détectée chez quelques habitants depuis la fin de semaine dernière.

>>> Covid-19 : Bordeaux veut circonscrire un variant à l'origine d'un foyer d'infection

Ce lundi, sur les quelques 10 000 habitants du quartier, il y a "51 patients positifs au variant anglais avec cette mutation E484Q. Sur les 51 patients, on n'a aucune forme grave, que des formes asymptomatiques ou très légères, qui ne nécessitent pas d'hospitalisation. On n'a donc aucun patient hospitalisé", rapporte Benjamin Daviller.

"Sur les 900 patients dépistés, lors des trois derniers jours précise le docteur Daviller, on a un taux de positivité de 2,4%, soit une vingtaine de patients, et on ne sait pas encore s'ils ont du variant anglais classique ou du variant anglais avec cette mutation. On le saura d'ici trois jours, quand les criblages auront été faits. En tout cas, on est rassurés, il n'y a pas une augmentation du nombre de positifs", conclut-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.