Bouches-du-Rhône : le professeur Didier Raoult visé par une plainte auprès de l'Ordre des médecins pour manquement au code de déontologie

Le directeur de l'IHU - Méditerranée-Infection avait déjà été accusé par l'APHP, en juin dernier, de "faux témoignage" lors de son audition par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le professeur Didier Raoult, lors de son audition à l'Assemblée nationale, le 24 juin 2020. (THOMAS COEX / AFP)

Une plainte de la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf) contre le professeur Didier Raoult a été déposée auprès du Conseil départemental de l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône, a appris franceinfo, mercredi 2 septembre, auprès de la Spilf, confirmant une information du Figaro. Cette société savante regroupant plusieurs centaines de praticiens spécialistes en infectiologie reproche au très médiatique virologue plusieurs manquements au code de déontologie.

Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée-Infection de Marseille, s'est fait connaître aux yeux du grand public pour ses nombreuses prises de positions sur l'épidémie de Covid-19. L'infectiologue a notamment affirmé au début de l'épidémie de coronavirus avoir trouvé un traitement à base d'hydroxychloroquine. Plusieurs études scientifiques ont, ces mois derniers, démontré l'inefficacité du traitement, voire sa dangerosité mais le professeur Raoult ne leur accorde aucun crédit.

Dans un courrier au président de l'Assemblée nationale fin 26 juin, le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch avait accusé Didier Raoult d'avoir énoncé un "faux témoignage" lors de son audition devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus. Le professeur Didier Raoult avait par la suite déposé plainte contre le directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris pour dénonciation calomnieuse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.