Charles-de-Gaulle : le coronavirus à bord du porte-avions ?

Mercredi 8 avril, le ministère des Armées a annoncé des cas suspects de Covid-19 à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle. Des soldats français en opération sont potentiellement contaminés par le virus, ils sont une quarantaine à présenter des symptômes.

France 2

En mission dans l’océan Atlantique, le porte-avions français Charles-de-Gaulle n’est pas épargné par le Covid-19. À bord, au moins 40 marins présenteraient des symptômes, a annoncé mercredi 8 avril dans la matinée le ministère des Armées. Placés à l’isolement des 1 700 autres membres de l’équipage, les hommes contaminés n’auraient, pour l’instant, pas de signes inquiétants.

Une vingtaine d’infirmiers et de médecins présents en permanence sur le navire

En cas d’aggravation de leur situation, ils pourraient toutefois être pris en charge par la vingtaine d’infirmiers et de médecins présents en permanence sur le navire. Douze lits d’hospitalisation, du matériel de respiration artificielle ainsi qu’un bloc opératoire sont aussi à disposition, indique l'État-major. Afin d’effectuer des tests approfondis, une équipe de dépistage Covid-19 devrait être héliportée à bord mercredi 8 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avions français \"Charles de Gaulle\", le 12 août 2011, au large de Toulon (Var).
Le porte-avions français "Charles de Gaulle", le 12 août 2011, au large de Toulon (Var). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)