Bruno Le Maire : “L’économie française a des capacités exceptionnelles de rebond”

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 10 min.
le maire
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, est l’invité des “4 Vérités” de France 2 mardi 9 mars. 

L'État sera "derrière les salariés" des sites industriels français, comme Ascoval, concernés indirectement par le dépôt de bilan de la société britannique de financement Greensill, assure mardi 9 mars dans les “4 Vérités” Bruno Le Maire.

"Je n'ai pas de crainte" sur d'éventuelles destructions d'emplois sur des sites français, affirme le ministre l'Économie, ajoutant que "dans tous les cas de figure l'État sera derrière ces sites industriels et derrière les salariés".

Le plan de relance américain s’élève à 1 900 milliards de dollars. "Je n’ai pas de crainte particulière sur l’effet du plan américain sur l’économie européenne et les taux d’intérêt. L’activité va vite redémarrer aux États-Unis, un des grands clients de l’UE et de la France. La zone euro peut en profiter économiquement. Notre premier partenaire commercial va pouvoir investir et consommer", développe le ministre de la Relance. 

La BCE depuis le début de cette crise a bien agi. J’ai toute confiance en Christine Lagarde et la BCE”, souligne Bruno Le Maire.

Le Maire soutiendra en 2022 Macron, le “meilleur pour diriger la France”

Le secteur privé souffre moins que ce qui avait été anticipé. 320 000 emplois salariés perdus en 2020, c’est trop, mais c’est trois fois moins qu’anticipé, 11% de récession étaient annoncés et elle s’est élevée à un peu plus de 8% finalement”, se réjouit-il. 

L’économie française a des capacités exceptionnelles de rebond et elle va surprendre la zone euro et l’UE d’ici la fin 2021. Ce qui me fait dire ça, c’est le maintien de l’investissement des entreprises, la mobilisation des entrepreneurs, la résistance du marché du travail grâce aux mesures prises pour protéger les salariés et éviter le chômage de masse, assure le ministre de l’Économie.

L'économie française retrouvera des couleurs très rapidement dès que les mesures de restrictions sanitaires seront levées”, insiste-t-il.

Nous retirerons les dispositifs d’aide progressivement et que lorsque la croissance le permettra, rien brutalement et subitement, affirme-t-il pour rassurer les chefs d’entreprise. Mais, prévient-il, "quand la croissance sera de retour, il faudra reconstituer les finances publiques pour permettre de faire face à une nouvelle catastrophe dans le futur".

Emmanuel Macron est le meilleur pour diriger la France”, selon Bruno Le Maire, qui le soutiendra en 2022. Marine Le Pen n’est pas automatiquement qualifiée pour le second tour de la présidentielle. Je ne me résigne pas à un duel Macron-Le Pen. Quant à Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Olivier Faure (PS), qui ne veulent pas faire barrage au RN, ils sont totalement égarés, tellement aveuglés par leur haine de Macron et la volonté de le voir battu, qu’ils en oublient leur valeur, l’histoire de leur parti et l’intérêt supérieur de leur nation, cela s’appelle du pur cynisme”, conclut Bruno Le Maire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.