Beauvais : l'Inspection du travail s'oppose au confinement du personnel d'un Ehpad

L'Inspection du travail veut faire respecter les normes sanitaires, quitte à contrarier parfois les bonnes volontés. Des salariés d'un Ehpad de Beauvais (Oise), confinés ensemble près de leurs résidents, vont devoir rentrer chez eux. L'initiative ne respecte pas les normes de sécurité et de travail selon l'Inspection.

FRANCE 3

Depuis 15 jours, elle dormait dans un camping-car sur le parking d'un Ehpad près de Beauvais (Oise), où elle travaille. Pour ne pas faire rentrer le Covid-19 dans l'établissement, Jennifer Bibian, infirmière, avait accepté de se confiner avec ses collègues sur son lieu de travail. "Une des collègues dormait sur un lit de deux places, on dormait à coté avec un autre collègue", détaille la soignante.

Des conditions de sécurité insuffisantes selon l'Inspection

Un confinement total auquel la direction du travail de l'Oise vient de mettre un terme après une inspection. Selon elle, la distanciation sociale n'était pas respectée. C'est une vraie déception pour le personnel soignant. Selon la direction de l'Ehpad, aucun cas de Covid-19 n'a été relevé dans l'établissement, ce que conteste l'Inspection du travail. Les 99 résidents de l'Ehpad appréciaient la démarche. Dans l'Oise, l'un des premiers foyers infectieux, une telle initiative devait se faire dans des conditions de sécurité maximum. Elles n'étaient pas totalement réunies selon la direction du travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Beauvais : l\'Inspection du travail s\'oppose au confinement du personnel d\'un Ehpad
Beauvais : l'Inspection du travail s'oppose au confinement du personnel d'un Ehpad (FRANCE 3)