Auvergne : un village recherche désespérément un médecin généraliste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Auvergne : un village recherche désespérément un médecin généraliste
FRANCE 3
Article rédigé par
B.Aparis, G.Pinol, P-M. de la Foata, C.Fromentin - France 3
France Télévisions

Aujourd'hui, 7,4 millions de Français vivent dans un désert médical, où l'accès aux soins est compliqué, voire impossible. La Tour-d'Auvergne (Puy-de-Dôme) se bat depuis un an pour remplacer le médecin de la commune, décédé du Covid-19. Tout l'équilibre du village est bouleversé. 

À la Tour-d'Auvergne (Puy-de-Dôme), l'unique médecin généraliste est décédé du Covid-19 il y a un an. Il a été emporté en quelques semaines, et les 700 habitants se retrouvent depuis sans médecin traitant. Jean-Claude Dauphin, éleveur à la retraite, était un patient de longue date. "Ça a créé un grand vide, à la campagne, ça a un grand rôle quand même, lance-t-il. Le médecin soigne les gens bien sûr, mais il y a un rapport humain qui dépasse même la médecine, et là il n'y en a plus."

Un médecin présent une demi-journée par semaine

Le docteur Valette avait travaillé pendant 20 ans dans l'humanitaire puis avait posé sa mallette au cœur de l'Auvergne. Des remplaçants se sont succédé pendant six mois dans son cabinet médical. Désormais, c'est un médecin d'origine roumaine installé dans une commune limitrophe qui vient une demi-journée par semaine pour effectuer des visites à domicile et consultations. Le docteur Radu-Cristian Tudose effectue sa mission pour des raisons "humanitaires et chrétiennes", confie-t-il. Il préférerait qu'un confrère ou une consœur s'installe pour de bon. La commune prévoit de mettre à disposition un cabinet médical et logement tout équipé pour le ou la futur(e) candidat(e).   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.