Coronavirus : le CHU d'Angers décide de réactiver son plan blanc

Le CHU d'Angers renforce sa vigilance face à la progression de l'épidémie de coronavirus en réactivant son plan blanc. 

France 3

Au CHU d'Angers (Maine-et-Loire), 25 malades sont actuellement hospitalisés pour coronavirus. Parallèlement, les urgences font face à un afflux de patients pour d'autres maladies. La direction a donc déclenché le plan blanc, un dispositif de crise activé pour la première fois le 13 mars pour se préparer progressivement à une deuxième vague du virus. Pour Sébastien Tréguenard, directeur général adjoint du CHU, il s'agit "d'engager un premier pallier qui consiste à remobiliser [...] les services sur la nécessité de fluidité et donner un peu plus de souplesse pour l'accueil des patients".

"Une dérèglementation du temps de travail"

Toutefois, la mesure inquiète Sud-Santé, le deuxième syndicat de l'hôpital. Pour Christian Lemaire, secrétaire du syndicat, ce nouveau plan blanc "permet à la direction de mettre en place la dérèglementation du temps de travail et des jours de repos". La direction répond qu'elle a formé des soignants en réanimation et prolongé les contrats d'été de 250 infirmières et aides-soignantes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants traitent un homme présentant des symptomes du Covid-19, à Abbeville (Somme), le 15 juin 2020. 
Des soignants traitent un homme présentant des symptomes du Covid-19, à Abbeville (Somme), le 15 juin 2020.  (PASCAL BACHELET / BSIP / AFP)