Amiens: une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui ouverte après l’organisation d’un match de football qui a réuni plus de 100 personnes

Même si le sport individuel est de nouveau autorisé depuis le début du déconfinement, les sports collectifs, comme le football, restent proscrits jusqu'à nouvel ordre.

Amiens, en Picardie.
Amiens, en Picardie. (GOOGLE MAPS)

Le parquet d’Amiens a ouvert dimanche une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui, rapporte France Bleu Picardie lundi 18 mai, après l’organisation, samedi soir, d’un match de football au stade Soufflot, dans l’est de la ville. Entre les joueurs et les spectateurs, le match a réuni un peu plus de 100 personnes, sans aucun respect des règles en vigueur de distanciation physique.

>> Suivez les dernières informations sur le déconfinement et la pandémie de coronavirus dans notre direct

Même si le sport individuel est de nouveau autorisé depuis le début du déconfinement, les sports collectifs, comme le football, restent proscrits jusqu'à nouvel ordre. Les rassemblements de plus de dix personnes en milieu extérieur sont aussi interdits. Après un premier rappel à l'ordre, la police a dû intervenir pour disperser tout le monde, dans un climat tendu. Les organisateurs de cette partie sont actuellement recherchés.

Une centaine de personne ont à nouveau tenté d’organiser un tournoi dimanche soir, en escaladant les grilles du stade Soufflot. Mais sans succès, cette fois. Deux voitures de police et un fourgon ont fait évacuer les participants avant qu’une nouvelle rencontre ne puisse débuter.