Alpes-Maritimes : la téléconsultation, un outil pour examiner les malades sans risque de contamination

Depuis le début de semaine, l'antenne niçoise de SOS Médecins organise des téléconsultations. Des patients qui présentent des symptômes de Covid-19 sont examinés à distance.

France 3

Le médecin est dans son bureau, la patiente, elle, se trouve à plusieurs kilomètres de là. Ils communiquent entre eux à travers un écran. Une jeune femme de 26 ans présente des symptômes suspects : fièvre, toux et maux de tête. Le Dr Alexandre Perrier l'examine à distance grâce aux images que la patiente lui transmet.

Éviter la surexposition des médecins

"Si on estime que cela nécessite une visite, s'il me manque des informations, on enclenchera une visite d'un collègue qui est sur le terrain", explique le médecin. L'objectif de ce système de téléconsultation via smartphone est double : permettre à des patients fragiles ou isolés de bénéficier d'un examen mais aussi éviter la surexposition des médecins de l'équipe. "On s'attend à une vague grandissante de pathologies, nous devons tous nous organiser et nous mettre en ordre de marche pour que chaque patient puisse accéder à une consultation médicale", précise Joëlle Martinaux, présidente de SOS Médecins à Nice (Alpes-Maritimes). Avec la téléconsultation, chaque médecin peut examiner 15 à 20 patients par vacation. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis le début de semaine, l\'antenne niçoise de SOS Médecins organise des téléconsultations. Des patients qui présentent des symptômes de Covid-19 sont examinés à distance.
Depuis le début de semaine, l'antenne niçoise de SOS Médecins organise des téléconsultations. Des patients qui présentent des symptômes de Covid-19 sont examinés à distance. (FRANCE 3)