Alpes-Maritimes : cinq élèves danseuses italiennes confinées

De jeunes Italiennes d'une école de danse de Mougins (Alpes-Maritimes) ont dû être placées en quarantaine dans l'établissement, dans leurs chambres, mercredi 26 février. Elles revenaient de vacances dans leur pays.

France 2

Nous ne pourrons pas les approcher davantage. Ces jeunes filles qui reviennent du nord de l'Italie suivent des cours de français bien loin de leurs camarades. Elles doivent rester confinées pendant 14 jours dans une chambre de leur internat, à compter de mercredi 26 février, à cause du Covid-19. Lors de chaque contact avec les adolescentes, l'équipe éducative respecte une distance de 5 mètres. Pour les cinq jeunes filles confinées depuis mardi soir, impossible d'assister aux cours de danse.

Deux autres élèves les rejoindront en confinement

Dans cette école de haut niveau, les ballets devront se préparer différemment. Une mesure préventive qui bouscule un peu le quotidien bien rythmé des 200 danseurs. La température des cinq jeunes filles sera contrôlée deux fois par jour pendant 14 jours. Deux autres Italiennes devraient rejoindre le cours d'ici le weekend ; elles seront confinées à leur tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
De jeunes Italiennes d\'une école de danse de Mougins (Alpes-Maritimes) ont dû être placées en quarantaine dans l\'établissement, dans leurs chambres, mercredi 26 février. Elles revenaient de vacances dans leur pays.
De jeunes Italiennes d'une école de danse de Mougins (Alpes-Maritimes) ont dû être placées en quarantaine dans l'établissement, dans leurs chambres, mercredi 26 février. Elles revenaient de vacances dans leur pays. (France 2)