11 mai : des voix s’élèvent pour demander la réouverture des plages

Une question subsiste pour le 11 mai : sera-t-il possible de retourner à la plage durant l’été ? Le Premier ministre insiste : ce ne sera pas possible avant le 1er juin. Mais des voix s’élèvent pour en demander la réouverture.

France 3

Jouer, marcher sur la plage. Des images d’un autre temps que certains élus aimeraient revoir dès la fin du confinement le 11 mai. Une possibilité exclue par le Premier ministre : les plages resteront vides. Certains habitants ne comprennent pas, notamment en Bretagne où le virus circule peu. "Si nous avons la chance d’être en vert, effectivement, je plaide pour qu’on trouve des solutions pour qu’on ouvre nos plages", argue Loïc Chesnais-Girard, le président du conseil régional de Bretagne.

"Je vais faire partie des rebelles"

Pour rendre les plages accessibles rapidement, le mot-dièse #RendezNousLaMer se partage massivement sur les réseaux sociaux. Une pétition a déjà recueilli plus de 33 000 signatures, dont celle de la navigatrice Anne Quéméré. "Pourvu qu’on n'en n’arrive pas à transgresser la loi. Mais s’il ne se passe rien, je pense que je vais faire partie des rebelles", avoue-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de la grande plage d\'Audierne (Finistère), interdite au public, le 30 avril 2020.
L'entrée de la grande plage d'Audierne (Finistère), interdite au public, le 30 avril 2020. (QUEMENER YVES-MARIE / MAXPPP)