Les spécialistes surveillent la prolifération des pollens

Les pollens risquent de provoquer des allergies chez près d'un tiers des Français. France 3 s'est rendue dans la région lyonnaise où des spécialistes tentent de connaître leur impact sur la santé.

France 3

C'est un fléau qui touche au moins 30% de la population adulte : l'allergie aux pollens. Alors que le pollen du bouleau irrite et fait éternuer de nombreuses personnes en ce milieu de mois d'avril, France 3 est allée à la rencontre de ceux qui étudient les dangers de ces nuisibles.

Chaque semaine, près de Lyon, les techniciens du réseau national de surveillance agrobiologique collectent des grains de pollen et les analysent en laboratoire, pour connaître leur concentration.

Des allergiques plus sensibles ?

Avec les hausses de chaleur et de vent, ingrédients parfaits pour la propagation des pollens, les scientifiques ont ainsi pu constater la forte pollinisation du bouleau, qui a fait virer la carte du risque allergique au rouge dans de nombreux départements du centre et du nord-est du pays. C'est sans compter les nombreuses allergies qui sont également provoquées par le platane.  

"On a l'impression qu'il y a de plus en plus de gens qui sont allergiques, et que les récents épisodes de pollution aggravent un peu les symptômes", précise une allergologue.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Quelques gestes simples permettent de se protéger ses crises au pollen. Il faut notamment aérer sa maison ou son appartement, tôt le matin ou tard le soir, lorsque l\'humidité empêche les pollens de voler.
Quelques gestes simples permettent de se protéger ses crises au pollen. Il faut notamment aérer sa maison ou son appartement, tôt le matin ou tard le soir, lorsque l'humidité empêche les pollens de voler. (ARNO BURGI / DPA / AFP)