Paris: trois personnes en garde à vue après une manifestation pour l'hôpital public

Trois personnes ont été interpellées pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, violences, ou rébellion, ce jeudi 21 mai, à Paris. Elles manifestaient pour la défense de l'hôpital public devant l'hôpital Robert-Debré.

Le 21 mai 2020, des medecins et soignants de l\'hopital Robert-Debre a Paris manifestent pour reclamer plus de moyens pour l\'hopital public.
Le 21 mai 2020, des medecins et soignants de l'hopital Robert-Debre a Paris manifestent pour reclamer plus de moyens pour l'hopital public. (OLIVIER DONNARS / LE PICTORIUM / MAXPPP)

Les trois personnes interpellées ce jeudi 21 mai, à l’issue d’une manifestation devant l’hôpital Robert-Debré (19ᵉ arrondissement), ont été placées en garde à vue, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris. Deux d’entre elles, l'ont été pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et violences en réunion, et l’autre pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, rébellion et refus de se soumettre à la signalisation.

En fin de journée, une cinquantaine de personnes avaient étaient verbalisées devant l’hôpital Robert-Debré à Paris, pour avoir refusé de se disperser à l’issue d’une manifestation. Les trois personnes placées en garde à vue ont été interpellées à cette occasion. Avant cela, plus de 400 personnes, dont de nombreux soignants, s’étaient réunies devant l’hôpital parisien pour demander des moyens supplémentaire pour l’hôpital public, en crise depuis bien avant le début de la crise sanitaire qui a mis en exergue ces difficultés.