Cet article date de plus de quatre ans.

Canicule : les hôpitaux sous contrôle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Canicule : les hôpitaux sous contrôle
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les hôpitaux français sont peu touchés par les fortes chaleurs, rien de comparable à la canicule de 2003.

Au centre de régulation de l'hôpital de Toulon (Var), l'effet canicule commence à se faire sentir. Appels au SAMU, consultation à l'hôpital, mais pas d'afflux massif comme en 2003. Seulement 4% des passages aux urgences sont liés aux fortes chaleurs. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), malgré 35 degrés au thermomètre, l'activité est normale après un pic en début de canicule.

Pic de température en début de semaine prochaine

La ministre de la Santé s'est rendue auprès des urgences pédiatriques de l'hôpital Necker, à Paris, dimanche 5 août. La situation est calme. La ministre explique : "Notre société commence à s'adapter à la canicule et plus savons que ces épisodes vont se renouveler dans les années qui viennent." Malgré tout, Agnes Buzyn que 25 services d'urgence sont en tension en cette période de canicule. Les fortes chaleurs devraient atteindre un pic le 6 août dans le sud, le 7 dans le nord.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.