Voter avec un handicap : la ville de Paris lance un dispositif pour les élections européennes

Voter est un droit et certaines personnes, comme celles qui souffrent de handicap mental, ne peuvent pas l'exercer. Pour faciliter leur vote, la ville de Paris met en place un dispositif, présenté ce jeudi 9 mai à la mairie du 3e arrondissement de Paris.

Bureau de vote accessible aux personnes souffrant de handicaps mentaux, mairie du 3e arrondissement le Paris (le 9 mai 2019)
Bureau de vote accessible aux personnes souffrant de handicaps mentaux, mairie du 3e arrondissement le Paris (le 9 mai 2019) (JUSTINE LECLERCQ / RADIO FRANCE)

Se retrouver dans un bureau de vote peut parfois être déroutant. "On ne sait pas si on doit prendre une enveloppe ou pas. Ils nous laissent là comme ça sans nous aider", raconte Lucette Blanquart, atteinte d'un handicap mental et administratrice de l'association "Nous aussi". Depuis plusieurs mois, la ville de Paris travaille avec différentes associations pour faciliter le vote des personnes présentant un handicap mental ou psychique, un syndrome autistique, ou encore une déficience intellectuelle. Six mois de travaux pour aboutir à un "dispositif unique", d'après la ville de Paris, et aller dans le sens de la loi de programmation 2018-2022 qui reconnaît la "pleine et entière citoyenneté" des personnes en situation de handicap ou de fragilité. 

Les bureaux de vote sont accessibles pour le handicap moteur et visuel. Nous avons voulu aller vers une étape supplémentaire en faisant pareil pour les handicaps mentaux.Nicolas Nordman, adjoint à la mairie de Parisfranceinfo

Parmi ces mesures, des affiches en "falc" (facile à lire et à comprendre) dans chaque bureau, une vidéo pédagogique destinée aux électeurs mais aussi une vidéo pour former les agents, ou encore le nom des listes en braille et des isoloirs adaptés.

Affiche pédagogique rédigée en \"facile à lire et à comprendre\", disponible dans chaque bureau de vote le jour des élections.
Affiche pédagogique rédigée en "facile à lire et à comprendre", disponible dans chaque bureau de vote le jour des élections. (Ville de Paris)
Lucette Blanquart a testé en avant-première le dispositif et approuve l'installation des petits affiches disposées un peu partout dans le bureau de vote : "C'est pratique d'avoir ces affiches, c'est bien indiqué, on voit bien", dit-elle. Mais pour elle, il faut aussi du changement sur les bulletins de vote : "On a demandé de mettre les photos des candidats pour faciliter le vote de celles et ceux qui ne savent pas lire", explique-t-elle.
L'association "Nous aussi" et la mairie de Paris aimeraient aussi que les programmes des candidats aux élections européennes soient plus accessibles.

Reportage franceinfo de Justine Leclercq
--'--
--'--