Cet article date de plus de deux ans.

Logement : un geste pour les handicapés ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Logement : un geste pour les handicapés ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les ascenseurs pourraient devenir obligatoires dès le 3e étage, au lieu du 4e, dans les nouveaux immeubles. Selon le gouvernement, cela pourrait doubler le nombre de logements neufs accessibles aux handicapés.

Et si l'accessibilité des personnes handicapées passait aussi par plus d'ascenseurs ? Aujourd'hui, l'installation d'un ascenseur est obligatoire à partir d'un bâtiment de quatre étages. Le gouvernement envisage de le rendre obligatoire dès le 3e étage. Selon la Secrétaire d'État aux handicapés, modifier cette réglementation devrait permettre de "doubler le nombre de logements neufs supplémentaires réellement accessibles".

"Cela ne va pas calmer la colère des personnes handicapées"

Une mesure que les associations réclamaient depuis longtemps et qui intervient après une polémique ces dernières semaines sur une modification des règles de construction. La loi Elan prévoit la réduction de 100% à 10% de logements neufs accessibles aux personnes handicapées. Mais pour Arnaud de Broca, de la Fédération nationale des accidentés du travail et des handicapés, c'ets insuffisant : "cela ne va pas calmer la colère des personnes handicapées qui ont beaucoup de mal à trouver des logements accessibles, qui vont en avoir de plus en plus avec la nouvelle loi logement". La mesure concernant les ascenseurs reste encore en négociation. Elle devrait bénéficier aux handicapés, mais aussi aux personnes âgées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Handicap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.