Jeux paralympiques de Tokyo : Hakim Arezki, non-voyant et footballeur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Jeux paralympiques de Tokyo : Hakim Arezki, non-voyant et footballeur
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Subra-Gomez, M.Petitjean, O.Sauvayre - France 2
France Télévisions

L'équipe de France de cécifoot rêve d'un podium olympique aux Jeux paralympiques de Tokyo. Parmi ses membres, le défenseur de cécifoot Hakim Arezki, 38 ans, qui raconte son parcours aux équipes de France Télévisions. 

Le cécifoot est un football adapté aux non-voyants. Le ballon est équipé d'un grelot, et le terrain plus petit. Dans cette discipline, la communication est primordiale. "Mon rôle, c'est d'apporter des indications aux joueurs qui se trouvent dans la zone de finition, pour leur donner quelques détails sur le placement des joueurs adverses, ou la distance à laquelle ils sont des buts", explique Yannick Le Colvez, guide de l'équipe de France de cécifoot. Sur le terrain, seuls les gardiens de but sont voyants. L'équipe de France disputera dans quelques jours son premier match aux Jeux paralympiques de Tokyo (Japon). Après avoir remporté l'argent à Londres (Royaume-Uni) en 2012, les Bleus rêvent désormais d'or

Blessé en Kabylie pendant les manifestations étudiantes de 2001 

Le défenseur Hakim Arezki, 38 ans, en a passé 20 dans l'obscurité. En 2001, il participe aux manifestations étudiantes en Kabylie, un mouvement durement réprimé par le pouvoir algérien. La police tire sur la foule à la balle réelles, Hakim perd la vue. Transporté à Paris pour être soigné, il reprend vie, apprend la musique et en fait son métier. Le football, qui était pour lui un loisir en Algérie, devient une renaissance en France. "Jouer en foot (…) juste en se basent sur des repères sonores, ça, ça m'a beaucoup aidé à être autonome dans la vie quotidienne", reconnait ce dernier. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Handicap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.