Initiative : une deuxième vie pour les fauteuils roulants

Près de Béziers (Hérault), l'association "Grandir et vieillir ensemble" répare les fauteuils roulants. Une initiative bienvenue, quand on connaît le prix d'achat, très élevé, d'un de ces fauteuils

France 3

Nettoyer, dégripper, visser, ajuster... Dans ce garage transformé en atelier, il faut que ça roule. Lancé en 2016, le projet de l'association "Grandir et vieillir ensemble" permet de donner une deuxième vie aux fauteuils roulants. C'est également un moyen de sensibiliser les nouvelles générations au handicap. Les impliquer dans la réfection des fauteuils change leur regard. Se déplacer est un vrai défi pour Michel. Hospitalisé à domicile, ce retraité a dû acheter un fauteuil d'occasion sur internet, mais beaucoup trop lourd pour son épouse. Grâce à l'association, il a pu obtenir un fauteuil de transfert.

400 fauteuils déjà remis à neuf

Un fauteuil coûte en moyenne 700 euros. Selon les revenus et le handicap de l'assuré, la Sécurité sociale prend en charge une partie de la somme tous les trois ou cinq ans. Le problème, c'est que ce matériel n'est pas recyclé. Après avoir déjà offert 400 fauteuils, l'association veut aller encore plus loin en proposant une loi antigaspillage sur le matériel médical. Elle a sollicité les parlementaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fauteuil roulant dans une rue piétonne à Lyon (Rhone).
Un fauteuil roulant dans une rue piétonne à Lyon (Rhone). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)