Feuilleton : des duos pour la vie (3/5)

Plongée dans les coulisses d'une association qui dresse des chiens d'assistance aux personnes handicapées. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Depuis plus de vingt ans, Vincent Rezé est éducateur chez Handi'chiens. Tous les quinze jours, il parcourt une centaine de kilomètres pour aller voir des chiots en famille d'accueil. "C'est un investissement en temps, en énergie et en attention", explique-t-il. Vincent se rend chez Tessa et Austine, un labrador de deux mois. La jeune femme et son compagnon éduquent bénévolement le chiot en attendant qu'il soit pris en main à 18 mois par les éducateurs.

Un chiot formé dès le plus jeune âge 

Auprès de sa famille d'accueil, Austine apprendra déjà une trentaine d'ordres. En trois semaines, elle maitrise quelques consignes, le b.a.-ba pour un chiot destiné à assister une personne handicapée. "Austine est vouée à mener une mission qui est chouette, ça justifie le petit sacrifice que l'on va faire, car il sera tellement important pour une personne handicapée", se console Tessa. Chaque année, 350 labradors ou golden retrievers sont sélectionnés par Handi'chiens. L'association rencontre longuement les familles qui se portent candidate à l'accueil des chiots.

Le JT
Les autres sujets du JT
La SPA de Mulhouse a porté plainte pour \"acte de cruauté ayant entraîné la mort d’un animal de compagnie\" (photo d\'illustration).
La SPA de Mulhouse a porté plainte pour "acte de cruauté ayant entraîné la mort d’un animal de compagnie" (photo d'illustration). (OLI SCARFF / AFP)