En Charente-Maritime, la Poste forme ses agents à la langue des signes

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis mai dernier, les factrices et facteurs volontaires du centre de tri et de distribution de Pons, au sud de Saintes en Charente-Maritime, sont formés aux rudiments de la langue des signes. Objectif : faciliter la communication avec les clients sourds ou malentendants. #IlsOntLaSolution

Depuis quelques mois, Gérard Chagnaud, facteur en Charente-Maritime, peut enfin, lors de ses tournées, communiquer avec ses clients sourds et malentendants. Jusqu’à maintenant il était frustrant pour lui, comme pour ses interlocuteurs, de se limiter à des signes de la tête où des gestes pas forcément explicites. Alors il a eu l’idée de demander à son entreprise de mettre en place des formations pour apprendre les rudiments de la langue des signes française : "Je trouvais ça impersonnel quand j’étais face à mes clients de ne pas pouvoir leur dire bonjour, merci, au revoir, au moins ces mots de politesse".

Un partenariat avec des associations

La direction locale de La Poste a répondu favorablement à sa demande. Cela fait plus d’une dizaine d’années que l’entreprise met en place ce genre de formations en partenariat avec des associations. A Pons, elle n’a pas eu à chercher bien loin. La ville abrite "Les deux mains papoteuses", association créée par Mickaël Dessendier, lui-même sourd de naissance, qui depuis le mois de mai anime ces formations. Les postières et postiers volontaires peuvent y apprendre les bases de la LSF pour pouvoir communiquer avec les clients malentendants, mais aussi un peu de vocabulaire technique, carnet de timbres, recommandé, chéquier, boîte aux lettres, ou encore colis.

Enfin tous sont équipés de masques transparents pour faciliter encore plus la communication. En tout cas, ces rudiments changent la vie des personnes sourdes et malentendantes, comme cet habitant de Gémozac : "Je suis vraiment content que les sourds et les entendants se rencontrent, se parlent, et qu’on puisse m’expliquer les choses. Franchement, merci, ça fait plaisir". Depuis le printemps dernier, une trentaine de personnes du centre de courrier de Pons a été formée. Elles et ils interviennent sur un territoire allant de Saintes jusqu’au sud du département de Charente-Maritime.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.