AVC : une technique française a révolutionné sa prise en charge

À la veille de la Journée internationale de sensibilisation à l'AVC, Éric Montalescot, qui a révolutionné la prise en charge de l'accident vasculaire cérébral, est l'invité du 23h de franceinfo lundi 28 octobre.

FRANCEINFO

"La communication auprès du public, l'alerte auprès du public pour arriver à prévenir la pathologie et avoir une bonne prise en charge des patients en cas d'AVC est primordiale et c'est tout l'objet de cette journée mondiale" mardi 29 octobre, explique Éric Montalescot.

Il y a 16 millions d'AVC dans le monde en 2017, selon l'OMS. 150 000 AVC par an en France provoquent 40 000 décès et 30 000 handicaps lourds. Un AVC a lieu toutes les cinq secondes dans le monde et toutes les quatre minutes en France.

Alcool, tabac, cholestérol...

"L'accident vasculaire cérébral est la première cause de handicap chez l'adulte, la première cause de mortalité chez la femme. Le stress, l'alimentation, le cholestérol, le tabac et l'alcool sont en cause. Ces facteurs provoquent la formation d'un caillot qui va obstruer une artère et altérer l'irrigation correcte d'une partie du cerveau", développe le Vice-président d'International Balt.

Signes avant-coureurs de l'AVC : "paralysie temporaire et partielle d'une partie d'un membre du corps, perte de la parole, troubles de la vision et de l'audition", liste-t-il. "Il faut immédiatement s'allonger, appeler les secours et être hospitalisé dans une unité neuro-vasculaire", précise-t-il.

Éric Montalescot a mis au point "un panier, alliage de nickel et de titane, qui va traiter des artères jusqu'à 1,5 mm de diamètre. C'est une technique non invasive. Il passe par l'artère fémorale pour aller jusqu'au cerveau grâce à un cathéter. Celui-ci va venir se positionner au niveau du caillot et le panier va se déployer pour retirer le caillot de l'artère".

Le JT
Les autres sujets du JT
Eric Montalescot, vice-président d\'International Balt
Eric Montalescot, vice-président d'International Balt (FRANCEINFO)