Santé : zéro alcool pendant la grossesse

Selon une enquête nationale, un nouveau-né par jour présente des troubles liés à la consommation d'alcool. Les autorités nationales tirent la sonnette d'alarme.

Voir la vidéo
France 2

"Si on vous propose de l'alcool et que vous êtes enceinte, refusez !". Le message de la campagne lancée dimanche 9 septembre est clair : zéro alcool pendant la grossesse. Car comme l'alcool traverse le placenta, il est toxique pour le fœtus. "L'alcool va avoir un effet aux différents moments de la grossesse, sur beaucoup de mécanismes du développement à l'échelle moléculaire et cellulaire", explique le docteur David Germanaud, neuropédiatre à l'hôpital Robert Debré, à Paris.

Des retards de croissance

Conséquence de l'alcool pendant la grossesse : des retards de croissance, des malformations, des accouchements prématurés ou encore des problèmes d'attention, d'apprentissage ou de mémoire. Une étude inédite donne des chiffres inquiétants et sans doute sous-estimés : un bébé naît chaque jour avec au moins une conséquence liée à la consommation d'alcool pendant la grossesse. Un par semaine est touché par le syndrome d'alcoolisation fœtale. Le problème, c'est qu'il est impossible de connaître le seuil en dessous duquel il n'y aurait pas de risque.

Pour faire passer le message, un pictogramme est obligatoire sur les bouteilles depuis 2007. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé veut augmenter sa taille. Plusieurs grands domaines viticoles dénoncent de leur côté la transformation d'un produit d'excellence en un bien délictueux via des pictogrammes mortifères.

Le JT
Les autres sujets du JT
Toute consommation d\'alcool pendant la grossesse n\'est pas anodine pour l\'enfant, selon la chercheuse Stéphanie Toutain, de l\'association Syndrome d\'alcoolisation fœtale.
Toute consommation d'alcool pendant la grossesse n'est pas anodine pour l'enfant, selon la chercheuse Stéphanie Toutain, de l'association Syndrome d'alcoolisation fœtale. (IAN HOOTON / SCIENCE PHOTO LIBRARY RF / GUETTY IMAGES)