Cet article date de plus de cinq ans.

Grippe : 10.200 décès supplémentaires en France depuis mi-janvier

Selon une nouvelle estimation publiée par l'Institut National de veille sanitaire (InVS), 10.200 décès supplémentaires ont été enregistrés en France, notamment à cause de l'épidémie de grippe. Une surmortalité déjà observée ces dernières années.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les personnes de plus de 65 ans sont les plus touchées par l'épidémie de grippe mortelle © MaxPPP)

L'épidémie de grippe qui touche la France n'a pas encore terminé de clouer au lit des milliers de personnes en France. Mais, on sait déjà qu'elle est particulièrement dangereuse cet hiver. A en croire la nouvelle estimation publiée ce mercredi par l'Institut National de veille sanitaire (InVS), 10.200 décès supplémentaires ont été enregistrés en France depuis mi-janvier, notamment en raison de l'épidémie de grippe qui touche le pays depuis le début de l'année. Une surmortalité de cette envergure, la France en a déjà connue récemment. C'était le cas lors des hivers 2008-2009 et 2012-2013. 

Toute l'Europe concernée par la surmortalité 

La mortalité enregistrée cet hiver est supérieure de 19% à la mortalité hivernale attendue et calculée sur les huit années précédentes. Le phémomène concerne plus particulièrement ceux que l'on appelle les séniors, autrement dit les plus de 65 ans. Mais il est impossible de connaître la part exacte de décès supplémentaires liés à la grippe. Par ailleurs, l'InVS précise que la mortalité touche l'ensemble des régions de France. 

Depuis le début de la saison, l'InVS a enregistré 2,8 millions de cas de grippe. Selon Daniel Lévy-Bruhl, épidémiologiste dans la structure, "sans être exceptionnelle, c'est une épidémie importante". Comme l'avait annoncé le réseau de surveillance Sentinelle, fin janvier.  Cette élévation de la mortalité a été observée cet hiver dans une dizaine d'autres pays européens comme la Belgique, l'Espagne ou l'Angleterre. Au niveau européen, l'excès de décès est évalué à environ 80.000 décès, tous ages confondus. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.