Grippe : pic de l’épidémie "franchi", plus de décès à prévoir

Marisol Touraine indique ce lundi que le pic épidémique de grippe a été "franchi" avec 2,5 millions de personnes atteintes, et autant à venir. Un total de cinq millions de malades. La ministre de la Santé a précisé que cette épidémie ferait plus de victimes que les précédentes.

(D'ici la fin de l'épidémie, quatre à cinq millions de personnes vont être touchées © Maxppp)

"Nous avons franchi le pic épidémique " de grippe, annonce Marisol Touraine, ministre de la Santé. L’épidémie recule en région PACA et en Ile-de-France, ce qui "ne veut pas dire qu'elle disparaît ", a expliqué la ministre. Le pic de 2,5 millions de malades a été atteint et la ministre prévient que 2,5 millions de personnes devraient encore être contaminées d’ici la fin de l’épidémie. "Plus sévère que les années précédentes (...) la grippe 2015 concernera donc à l'arrivée entre 4,5 et 5 millions de personnes sans doute ".

 

Selon la ministre, "il y a plus de cas de complications que les années précédentes ". Il y a eu, ces dernières semaines, "environ 6.000 passages aux urgences et environ la moitié a donné lieu à des hospitalisations ". Parmi ces cas, certains sont sévères, "nous devrions observer une augmentation du nombre de personnes qui décèdent suite à la grippe ", confie Marisol Touraine. 

A LIRE AUSSI ►►► Grippe : déclenchement du plan Oran, "l'Orsec des hôpitaux" 

Ce lundi, l'Irsan, l'Institut de recherche pour la valorisation des données de santé, a estimé que les mesures d'urgences dans les hôpitaux aurait pu être anticipées. "Une meilleure anticipation des mesures sanitaires prises ces derniers jours aurait probablement diminué la 'surchauffe' hospitalière relayée cette semaine par les médias " indique l'Irsan. "En anticipant davantage, on aurait probablement diminué la propagation du virus dans ces lieux à risque " estime-t-il.

"Nous devrions observer une augmentation du nombre de personnes qui décèdent suite à la grippe" (Marisol Touraine)
--'--
--'--